11/10/2021 15:01
Fin de série, sans conséquence fâcheuse : le Brésil a concédé le nul 0-0 en Colombie après neuf victoires en autant de matches en qualifications au Mondial-2022, dont le billet est quasiment dans la poche.
>>Qualifs Mondial-2022 : Messi heureux de retrouver du public dans les stades
>>Le choc Brésil - Argentine suspendu pour scandale sanitaire

Le Brésilien Neymar (gauche) et le Colombien Yerry Mina se défient dans un match de qualifications au Mondial-2022 entre leurs sélections (0-0) à Barranquilla, en Colombie, le 10 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Seleçao, où Neymar était de retour après avoir purgé une suspension jeudi 7 octobre au Venezuela (3-1), reste un solide leader, avec 28 points, soit six d'avance sur son premier poursuivant, l'Argentine, qui a écrasé l'Uruguay (3-0) un peu plus tard ce dimanche soir.

L'équipe de Tite possède surtout 13 longueurs d'avance sur son adversaire du jour, la Colombie, classée 5e. Or, les quatre premiers de la poule unique sud-américaine se qualifieront directement pour la Coupe du monde au Qatar, et il semble désormais tout à fait improbable que le Brésil finisse 6e ou même 5e.

Neymar, aligné aux côtés de deux Gabriel (Barbosa et Jesus) peu en vue, a été au cœur de la plupart des offensives brésiliennes - il a d'ailleurs été le seul à réussir à transpercer le bloc colombien fait de deux lignes resserrées de quatre joueurs.

Le meneur parisien s'est mis en évidence dès l'entame en poussant David Ospina à la parade, puis au quart d'heure de jeu a donné le tournis à la charnière centrale pour alerter dans la surface de réparation Paqueta, qui a gâché l'offrande. Il a aussi adressé un centre en retrait dangereux que le milieu défensif Fred a vendangé en tirant au-dessus de la barre (33e).

"Neymar a été bon en tant que leader d'équipe", a déclaré Tite, ajoutant que son N°10 avait été "très bien marqué" par la défense colombienne.

"Dernière Coupe du monde" pour Neymar ? 

La superstar du PSG a ensuite été secondée par les jeunes Raphinha et Antony, entrés aux 61e et 71e minutes, qui ont eux aussi fait briller le gardien colombien, de deux frappes du gauche (77e et 84e).

"Ney" avait fait sensation plus tôt dimanche 10 octobre, mais hors terrain, dans une interview au média DAZN où il disait qu'il s'agirait sans doute au Qatar de sa "dernière Coupe du monde. Je la joue comme la dernière parce que je ne sais pas si j'aurai encore la condition, le mental, pour supporter encore plus de football".

Les Cafeteros, étouffés en première période, ont redressé la tête après la pause, encouragés par leurs 30.000 supporters, et Matheus Uribe, à l'issue d'une combinaison avec Radamel Falcao, a vu sa frappe sortie en claquette par Alisson à l'heure de jeu, quelques minutes avant la tentative de Juan Fernando Quintero repoussée par le même portier.

"Jouer contre une équipe comme la Colombie est différent des autres matches (...) ils ont plus de jeu, plus de qualités techniques que les autres équipes", a estimé Tite après la partie.

La Colombie, qui peut se targuer d'être la première à éviter la défaite face au Brésil, reste 5e, à un point de l'Uruguay et de l'Équateur, qui a réalisé une mauvaise opération en perdant 2-1 au Venezuela. Le Colombie - Équateur de jeudi 7 octobre peut être un tournant pour ces deux équipes.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.