30/06/2019 07:41
Après avoir terminé en deuxième place à la King’s Cup 2019 organisée en Thaïlande en juin, la sélection nationale du Vietnam se retrouve dans le deuxième chapeau pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.
>>Mondial-2022: le Vietnam a une chance de rentrer dans l’histoire

Le Vietnam jouera six matchs de qualification en 2019 pour le Mondial 2022.
Photo: VNA/CVN

Malgré sa défaite 4-5 contre Curaçao (82e place mondiale) à la séance de tirs au but lors du match de final de la King’s Cup 2019, le Vietnam a néanmoins remporté quelques points supplémentaires au classement de la Fédération internationale de football association (FIFA) publié à la mi-juin. Celui-ci a rangé les hommes de l’entraîneur sud-coréen Park Hang-seo à la 96e place, avec 1.232 points. Un score qui leur permet également d’entrer dans le Top 16 d’Asie et de figurer dans le deuxième chapeau pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, en compagnie de l’Irak, de la Syrie, de l’Ouzbékistan, du Liban…

Le tirage au sort des groupes des éliminatoires du Mondial 2022 pour la région Asie devrait avoir lieu le 17 juillet à Doha (Qatar) à travers un système de têtes de série. Cinq chapeaux comptant chacun huit équipes seront déterminés sur la base du classement FIFA des nations qualifiées.

"Dans le sport, tout est possible"


Le meilleur scénario est à prévoir: le Onze national pourrait atterrir dans la poule "facile" avec la Chine, Taïwan (Chine), les Maldives et le Népal. Il aurait donc la possibilité d’accéder à la phase finale de ladite coupe. Un rêve nourri depuis longtemps et soutenu par tout un peuple.

Selon Trân Quôc Tuân, vice-président de la Fédération vietnamienne de football (VFF), le fait d’intégrer le chapeau 2 constitue une "très bonne condition" pour la sélection nationale aux éliminatoires du Mondial 2022. En effet, elle ne rencontrera ni l’Irak, ni l’Ouzbékistan, ni la Syrie - des adversaires redoutables en Asie, lors de la phase des poules. Par ailleurs, dans le contexte où la FIFA n’a pas encore décidé si 48 équipes y participeront, au lieu de 32 comme lors de la dernière édition, l’Asie n’aura toujours que 4,5% de ses représentants. La compétition entre ses meilleures équipes sera donc féroce.


Composition des chapeaux des éliminatoires
du Mondial 2022 de la région asiatique

 
Photo: VNA/CVN
Chapeau 1: Iran, Japon, République de Corée, Australie, Émirats arabes unis, Qatar, Arabie saoudite, Chine.

Chapeau 2: Irak, Syrie, Ouzbékistan, Liban, Oman, Kirghizistan, Vietnam, Jordanie ou Palestine.

Chapeau 3: Jordanie ou Palestine, Inde, Bahreïn, Thaïlande, Tadjikistan, République populaire démocratique de Corée, Philippines, Taïwan (Chine).

Chapeau 4: Turkménistan, Myanmar, Hong Kong (Chine), Yémen, Afghanistan, Maldives, Koweït, Indonésie ou Singapour.

Chapeau 5: Indonésie ou Singapour, Népal et six équipes qui accèdent au premier tour.

Bien que l’écart entre le football vietnamien et les grandes équipes asiatiques demeure important, Trân Quôc Tuân est convaincu que le pays pourrait accéder un jour aux portes du Mondial. "La VFF misera au maximum sur le Onze national. Bien qu’il soit difficile de se qualifier au Mondial 2022, il faut tout faire pour concrétiser cet objectif. Dans le sport, tout est possible", souligne-t-il.

Un éventuel nouveau parcours historique

D’ici la fin de l’année, le Vietnam se prépare à six rencontres sous forme de matchs aller-retour, dont trois au Stade national de My Ðình, à Hanoï. Les matchs restants dans le cadre des éliminatoires auront lieu en mars et en juin 2020.

"Nous devons attendre le résultat du tirage au sort prévu en juillet pour savoir qui seront nos adversaires. À mon avis, le Onze national devra encore redoubler d’efforts dans cette phase de préparation", insiste Lê Khánh Hai, président de la VFF.

Concernant le plan de préparation, la VFF travaille étroitement avec l’entraîneur Park Hang-seo. "Le secteur sportif et la VFF se tiendront côte à côte avec la sélection nationale quelles que soient les conditions. Nous ferons de notre mieux pour que notre rêve de qualification au Mondial devienne réalité", déclare-t-il.

L’entraîneur Park Hang-seo, quant à lui, continue de suivre les matchs dans le cadre du Championnat national de première vision (V-League) afin de chercher les éléments positifs. "La sélection nationale accueillera toujours à bras ouverts les footballeurs ayant de bonnes performances en V-League et s’adaptant à mon dispositif tactique. Seuls les meilleurs seront appelés à la mi-août", dévoile-t-il.

Un nouveau parcours historique attend le Onze national. S’il accède au dernier tour des éliminatoires du Mondial 2022, cela sera un autre exploit créé par le coach Park Hang-seo et ses poulains. Du jamais vu dans l’histoire du football vietnamien! En Asie du Sud-Est, seule la Thaïlande s’est qualifiée au dernier tour des éliminatoires du Mondial 2018. Cependant, elle n’avait obtenu que deux points après dix rencontres et s’était classée dernière dans sa poule.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.