12/03/2019 19:52
La Ligue de diamant adoptera une nouvelle formule à partir de 2020, comprenant notamment moins de meetings et moins d'épreuves, a annoncé lundi 11 mars la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), qui espère rendre le circuit principal de l'athlétisme plus clair et plus attractif.
>>Athlétisme: record du monde du mile en salle pour l'Éthiopien Kejelcha
>>Un marathon en moins de deux heures: pas avant 2032, selon une étude

Le président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Sebastian Coe, lors d'une conférence de presse à Monaco, le 4 décembre 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN

La Ligue de diamant va supprimer un meeting (il y en a 14 aujourd'hui dont deux finales) pour comprendre 12 meetings plus une finale, et proposer une compétition par semaine pour plus de clarté. Le circuit mondial compte aussi réduire la voilure sur le nombre d'épreuves pour en garder 24 (12 pour les femmes, 12 pour les hommes) contre 32 en 2019, en supprimant notamment les 5.000 m hommes et femmes.

Pour les six autres disciplines à supprimer, "la décision sera prise à la fin de la saison", a indiqué le président de l'IAAF Sebastian Coe lors d'un point presse. "Je suis certain que le groupe de travail dédié veut prendre en compte les performances des athlètes et la popularité des disciplines. Nous avons également discuté avec les diffuseurs et les athlètes bien sûr", a-t-il précisé.

Les meetings seront ainsi réduits à une heure trente au lieu de deux heures actuellement.

Réuni à Doha, le Conseil de l'IAAF a également décidé de développer les épreuves hors des stades, notamment pour les concours de lancers, "où les fans peuvent être plus proches de l'action".

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.