20/12/2019 23:29
Le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a tenu le 20 décembre dans la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord), une conférence pour lancer la mise en oeuvre d’un projet intitulé "Modernisation du secteur forestier et amélioration de la résilience côtière" (FMCR en anglais).
>>100.000 ha de forêt à gérer de manière durable chaque année
>>Quang Tri veut tripler sa superficie forestière FSC en dix ans
>>Pour mieux protéger la Réserve naturelle de Vân Long

Conférence pour lancer la mise en oeuvre du projet "Modernisation du secteur forestier et amélioration de la résilience côtière". Photo: VNA/CVN

Lors de la conférence, le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Hà Công Tuân, a demandé aux gestionnaires du projet d’assurer son rythme.
 
Jacques Morisset, économiste en chef et coordinateur du projet, a déclaré que le reboisement et la protection des mangroves côtières et terrestres constitueraient une mesure importante pour lutter contre le changement climatique.

Le lancement du projet montre que le gouvernement vietnamien tient en haute estime les contributions importantes des mangroves côtières, a-t-il dit, ajoutant qu’il s’agira d’un projet de résilience côtière efficace si on fait des efforts communs pour le réaliser de manière scientifique et intelligente.

Après 30 mois de préparation, le projet a été officiellement approuvé par le Premier ministre. Il dispose d'un budget total de 195 millions de dollars, dont 150 millions provenant de prêts de la Banque mondiale et 45 millions du fonds de contrepartie du gouvernement vietnamien.
 
Le projet a pour objectif d'améliorer la gestion des forêts côtières dans 257 communes de 47 districts de huit provinces côtières du Nord (Quang Ninh, Hai Phong) et du Centre septentrional (Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê).
 
Le succès du projet contribuera de manière significative à la croissance du PIB national, car la province de Quang Ninh et la ville de Hai Phong sont les zones économiques clés du Nord. Le projet contribuera également à créer des potentiels de développement de l’économie verte et de l’éco-tourisme dans six provinces du Centre septentrional, qui possèdent de vastes zones forestières.
 
À l’issue de la conférence, les participants ont assisté à la plantation de mangroves dans la commune de Le Loi, district de Hoành Bô, province de Quang Ninh.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.