25/05/2022 22:40
>>Les États-Unis veulent vacciner les cas contacts contre la variole du singe
>>Variole du singe : de nouveaux cas chaque jour au Royaume-Uni
>>La variole du singe s'étend en Europe

La Société pharmaceutique américaine Moderna teste des vaccins contre la variole du singe dans le cadre d'essais précliniques, a rapporté l’agence Reuters. Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont déclaré que le gouvernement des États-Unis prévoyait de mettre en circulation un vaccin de marque Jynneos produit par l’entreprise danoise Bavarian Nordic. Plus tôt mardi 24 mai, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait signalé que 131 cas confirmés d'infection humaine par la variole du singe avaient été signalés depuis le 7 mai et 106 cas présumés d'infection dans 19 pays. Selon l'OMS, le virus est transmis à l'homme par des animaux sauvages tels que les rongeurs et les primates, et sa propagation secondaire par transmission interhumaine est limitée. En règle générale, le taux de létalité des épidémies de variole du singe se situe entre 1% et 10%, la majorité des décès survenant dans les groupes d'âge plus jeunes. Il n'existe pas de traitement spécifique ni de vaccin contre la variole du singe, mais une vaccination préalable contre la variole classique permet également une prévention très efficace de la maladie.

TASS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Des montgolfières pour animer le Festival de Huê Le "Festival de montgolfières - Ancienne citadelle de Huê vue du ciel" attire depuis quatre ans nombre de touristes et locaux. Cette année à l’occasion de la Semaine du Festival de Huê 2022, elle durera jusqu’au 30 juin.