15/03/2021 17:06
Actuellement, le numérique est de plus en plus populaire et s’installe dans tous les domaines de la vie, décidant des tendances futures. Cela oblige aussi les détaillants à investir davantage dans des solutions technologiques pour fidéliser leurs clients. L'IA, l'IoT et la technologie sans contact sont des solutions innovantes recherchées par la majorité des enseignes.
>>Mise en œuvre expériementale du service Mobile Money
>>VinShop, premier modèle de vente au détail de type B2B2C au Vietnam

Selon le rapport d'Ovum, aucune industrie n'a connu autant de changements dus à la transformation numérique que le marché de la vente au détail. En tant que secteur fortement dépendant des habitudes et du pouvoir d'achat des consommateurs, l'activité de vente au détail a été en constante évolution ces derniers temps, en particulier lors de l'épidémie du COVID-19.


En aidant non seulement les entreprises à enregistrer les usages des clients, la technologie permet également aux détaillants d'optimiser leurs opérations, d'améliorer la productivité et la compétitivité.

Big Data et IA

En plus de s'appliquer à la gestion des ventes, la technologie crée également des liens entre les différents services des entreprises créant des modèles gagnant-gagnant pour un développement durable.

De nos jours, l’IoT (Internet of Things/Internet des objets) est utilisé pour personnaliser l’expérience en magasin avec des offres liées à l’historique d’achat et de navigation. Il fournit des informations précieuses sur les comportements d’achat, permettant aux détaillants de surprendre et de ravir les consommateurs à travers différents canaux de distribution.

Dans le passé, une entreprise de vente au détail fonctionnait uniquement en distribuant des produits physiques de l'unité de production au consommateur et en réalisant un profit en achetant à bas prix et en revendant plus cher. Parallèlement au mouvement du marché et aux nouvelles habitudes de consommation, pour créer un avantage concurrentiel durable, les détaillants doivent optimiser et étendre la chaîne de valeur aux clients.

Par exemple, la compagnie CP One Distribution a officiellement annoncé le lancement de l'application VinShop - premier modèle de vente au détail de type B2B2C au Vietnam -  pour aider les propriétaires d'épiceries à accéder à une variété de produits, à des prix transparents et à des programmes d'incitation attractifs. Les propriétaires d'épicerie pourront commander des centaines d'articles et recevoir un service unique, 24 heures/24 et 7 jours/7, avec une livraison rapide le même jour, samedi et dimanche inclus.

Au moment de son lancement en 2020, VinShop a recensé 20.000 propriétaires d'épiceries à Hanoï et Hô Chi Minh-Ville. La possibilité de toucher immédiatement les plus de 10 millions d'utilisateurs de l'application VinID aidera les marques à mieux comprendre le comportement des consommateurs pour capter les tendances et planifier des activités financières efficaces.

Autre exemple avec la société par action Mobile World dont l'activité principale est la vente au détail au Vietnam de téléphones mobiles, d'appareils numériques et d'électronique grand public. La société possède entre autres les chaînes de magasins Thê Gioi Di Dông, Diên May Xanh, Trân Anh et le réseau de supermarchés Bach Hoa Xanh.

Au cours du processus de numérisation, la société Mobile World a mis en œuvre une série d'innovations comme l’utilisation d’ERP, un logiciel permettant de regrouper en un seul lieu une multitude de ressources propres à la société et d’organiser la gestion de ventes, des factures, des ressources humaines mais aussi du stock ; la combinaison et la maximisation de tous les avantages des ventes multicanales ; la mise en service du système d'identification des clients et de l'historique des achats ; le déploiement du modèle Online-to-Offline (O2O) ; et l'utilisation de factures électroniques au lieu de factures papier.

Un nouveau niveau de vidéosurveillance

La plupart des épiceries ont un système de vidéosurveillance en continu. Dans le passé, ces systèmes n'étaient installés qu'à des fins de sécurité. Mais maintenant, l'analyse vidéo avec l'intelligence artificielle peut suivre le comportement des clients depuis leur entrée dans le magasin jusqu'au paiement.

Le principal objectif de l'analyse vidéo des épiceries est d'identifier les articles les plus demandés, les produits que les acheteurs retournent souvent dans les rayons, etc... De plus, la caméra détecte le visage, déterminant l'altitude, le poids, l'âge et d'autres caractéristiques physiques du client. Ensuite, l'intelligence artificielle - IA - identifie les produits les plus demandés par groupes de consommateurs et propose des options pour modifier les politiques de prix.

L'IA dans le secteur de la vente au détail a la capacité d'analyser les données des stocks et de fournir des signaux d’achat si la demande en prévision excède les réserves. 

Avec les données sur le nombre de personnes qui entrent dans les magasins, sur le temps passé et le montant dépensé, l'IA peut prédire la durée de la file d'attente. Cela contribuera à améliorer le service client et à réduire les coûts de personnel pendant les heures creuses. En d'autres termes, l'IA peut élaborer des plans optimaux de gestion de magasin à différents moments de la journée avec un bénéfice maximal pour l'entreprise.

Le paiement sans contact se généralise rapidement 

D’après Visa, durant le deuxième trimestre de 2020, le nombre de cartes Visa ayant effectué au moins une transaction sans contact a augmenté de 300 % par rapport au mois de juin 2019. On note donc que les consommateurs et les établissements commerciaux s’orientent vers des moyens de paiement plus rapide et plus sécurisés, sous l’impact de la pandémie de COVID-19.


Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.