30/06/2018 22:51
Le créateur français Antonin Tron, à la tête de la marque Atlein, a remporté le Grand Prix de l'Association nationale de développement des arts de la mode (Andam), destiné à soutenir la jeune création.
>>Fashion week: plus coloré et audacieux, le vestiaire de l'homme s'émancipe
>>Fashion week: la touche haute couture de Dior homme

Des mannequins présentent la collection Printemps-Été 2018 de la marque de prêt-à-porter Atlein, le 28 septembre 2017 à Paris.
Photo: AFP/VNA/CVN

Ce prix, qui lui a été remis vendredi soir 29 juin au ministère de la Culture, est doté de 250.000 euros.

Le créateur parisien, diplômé de l'Académie royale d'Anvers, a notamment travaillé chez Louis Vuitton, Givenchy et Balenciaga, avant de lancer sa marque en 2016, et de remporter dès cette année-là le prix des premières collections. Ce trentenaire s'est fait connaître par ses robes en jersey et un vestiaire moderne, qui permet une grande liberté de mouvement.

Antonin Tron succède au Belge Glenn Martens, de la griffe Y/Project, couronné en 2017.

Le prix du label créatif, doté de 100.000 euros, est revenu à la marque française Ludovic de Saint Sernin. Le prix des accessoires a été attribué à la créatrice de bijoux Stéphanie d'Heygère, et celui de l'innovation est allé à la société britannique Colorifix, spécialisée dans les procédés de teinture éco-responsables.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.