27/04/2018 16:26
Créer toutes les conditions favorables pour mobiliser les investissements internationaux dans le projet d’autoroute Nord-Sud, partie Est.

>>Trois plans de construction de l’autoroute Nord-Sud
>>Développement : identifier des points d’investissement pour mieux les concentrer

 

Un tronçon d’autoroute Hô Chi Minh-Ville - Long Thành - Dâu Giây (Sud).
Photo : Tràng Duong/VNA/CVN


La mobilisation des investissements internationaux dans le projet d'autoroute Nord-Sud est ce qu’a affirmé le vice-ministre des Communications et des Transports, Nguyên Ngoc Dông, lors d’un séminaire sur le plan de mise en œuvre du projet de l’autoroute Nord-Sud, partie Est, organisé par le ministère des Communications et des Transports, en collaboration avec la Banque mondiale (BM), jeudi 26 avril, à Hanoï.

Il s’agit d’une opportunité pour le ministère des Communications et des Transports de recueillir les avis des experts et les expériences internationales sur le modèle de partenariat public-privé (PPP) avant l’exécution du projet de l’autoroute Nord-Sud, partie Est.

Afin de mobiliser les ressources au service de la demande du développement des infrastructures au Vietnam, l’application du PPP est une solution importante à laquelle, le gouvernement vietnamien s’intéresse beaucoup, a dit le vice-ministre Nguyên Ngoc Dông.

Depuis 1997, le ministère des Communications et des Transports a appelé aux investissements dans le développement des infrastructures des communications routières sous forme de BOT (Bâtir-Opérer-Transférer). Par ailleurs, jusqu’ici, les projets BOT attirent seulement les investisseurs et les organisations de crédit vietnamiens, a-t-il ajouté.

Selon le ministère des Communications et des Transports, depuis 2008, la BM et le gouvernement vietnamien a approuvé la mise en œuvre expérimentale du projet de l’autoroute Dâu Giây-Phan Thiêt sous forme PPP. Cependant, après plusieurs années, avec les efforts de la BM et du ministère des Communications et des Transports, le projet a été suspendu, à cause de différentes raisons concernant le système juridique relatif à l’apport de capitaux de l’État, aux mécanismes sur l’aval et le partage de risques…

Par ailleurs, il y a beaucoup d’expériences tirées de ce projet, dont l’élaboration d’un système juridique et des mécanismes dans l’attirance des investissements pour les projets PPP, le partage de risques entre l’État et le secteur privé. Ces expériences sont très utiles pour l’investissement dans le projet d’autoroute Nord-Sud, partie Est.

Selon Achim Fock, directeur p.i de la BM au Vietnam, la BM est prête à partager des expériences et fournir des informations sur les projets dans ce domaine réalisés dans plusieurs pays de par le monde.

À cette occasion, les participants ont discuté de la stratégie sur la mise en œuvre du projet d’autoroute Nord-Sud, des risques et de la politique de partage de risques entre les organes compétents de l’État et les investisseurs dans les projets PPP routiers, de l’élaboration du modèle d’investissement public-privé efficace, etc.

L’Assemblée nationale du Vietnam a donné le feu vert le 22 novembre 2017 à la construction de certaines sections de l’autoroute Nord-Sud pour un coût total de près de 120.000 milliards de dôngs (plus de 5,2 milliards de dollars).

Ces sections traversant 13 villes et provinces de Nam Dinh, Ninh Binh, Thanh Hoa, Nghê An, Hà Tinh, Quang Tri, Thua Thiên-Huê, Khanh Hoà, Ninh Thuân, Binh Thuân, Dông Nai, Tiên Giang et Vinh Long sur une longueur totale de 654 km, sont construites durant la période 2017-2020.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.