08/04/2019 14:39
L'épouse de Carlos Ghosn a quitté le Japon après la nouvelle arrestation de l'ex-patron de Renault parce qu'elle s'est "sentie en danger", a-t-elle affirmé au Journal du Dimanche (JDD), alors que la justice voulait l'interroger selon plusieurs médias japonais.
>>Carlos Ghosn en prison à Tokyo jusqu'au 14 avril au moins
>>Carlos Ghosn ré-arrêté à Tokyo sur de nouveaux soupçons

Carlos Ghosn (gauche) et sa femme Carole (droite) quittent les bureaux de son avocat Junichiro Hironaka, le 3 avril à Tokyo. Photo: AFP/VNA/CVN

Des procureurs japonais voulaient poser des questions à Carole Ghosn, sur la "base du volontariat", selon la chaîne publique NHK, la télévision privée Asashi et l'agence de presse Kyodo, cette dernière affirmant que des sommes éventuellement détournées, reprochées à son mari, pourraient avoir transité par une société dirigée par l'épouse de Carlos Ghosn.

M. Ghosn, patron déchu de Renault, Nissan et Mitsubishi, a été interpellé jeudi matin 4 avril à son domicile de Tokyo en raison de nouveaux soupçons de malversations financières, un mois à peine après avoir été libéré sous caution.

Mme Ghosn, qui était présente lors de l'arrestation, a indiqué avoir regagné la France malgré la confiscation de son passeport libanais par la police japonaise, en utilisant son autre document de voyage, américain.
 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.