08/04/2019 14:39
L'épouse de Carlos Ghosn a quitté le Japon après la nouvelle arrestation de l'ex-patron de Renault parce qu'elle s'est "sentie en danger", a-t-elle affirmé au Journal du Dimanche (JDD), alors que la justice voulait l'interroger selon plusieurs médias japonais.
>>Carlos Ghosn en prison à Tokyo jusqu'au 14 avril au moins
>>Carlos Ghosn ré-arrêté à Tokyo sur de nouveaux soupçons

Carlos Ghosn (gauche) et sa femme Carole (droite) quittent les bureaux de son avocat Junichiro Hironaka, le 3 avril à Tokyo. Photo: AFP/VNA/CVN

Des procureurs japonais voulaient poser des questions à Carole Ghosn, sur la "base du volontariat", selon la chaîne publique NHK, la télévision privée Asashi et l'agence de presse Kyodo, cette dernière affirmant que des sommes éventuellement détournées, reprochées à son mari, pourraient avoir transité par une société dirigée par l'épouse de Carlos Ghosn.

M. Ghosn, patron déchu de Renault, Nissan et Mitsubishi, a été interpellé jeudi matin 4 avril à son domicile de Tokyo en raison de nouveaux soupçons de malversations financières, un mois à peine après avoir été libéré sous caution.

Mme Ghosn, qui était présente lors de l'arrestation, a indiqué avoir regagné la France malgré la confiscation de son passeport libanais par la police japonaise, en utilisant son autre document de voyage, américain.
 
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.