20/07/2016 17:54
Pour développer et améliorer les services de santé dans les établissements hospitaliers de ressort local, l'Hôpital de l’arrondissement de Thu Duc a ouvert aujourd'hui un service de dialyse au sein de son annexe, au cœur du quartierde  Binh Chiêu de l’arrondissement de Thu Duc, à Hô Chi Minh-Ville.
>>Santé : priorité aux seniors

L’annexe Binh Chiêu inaugure un nouveau service d’hémodialyse, le 20 juillet à Hô Chi Minh-Ville.

Dotée de deux machines d’hémodialyse, cette annexe peut traiter une dizaine de malades par jour. Ces premiers patients seront choisis strictement pour garantir la sécurité et s’assurer du succès de ces premières expérimentations.

Le docteur Tang Chi Thuong, vice-directeur du Service municipal de la santé, a indiqué : «Selon les statistiques du secteur de la santé, la majorité des patients souffrant d’insuffisance rénale sont très pauvres. Il s’agit de travailleurs à faibles revenus. La possibilité de faire une dialyse en établissement de santé local est importante, notamment sur le plan humain. En effet, cela permettra aux patients de limiter leurs dépenses, et les temps d’attente seront moindres».

Les grands hôpitaux sont toujours surchargés aujourd'hui, et les patients doivent faire la queue pendant des heures, y compris ceux qui ont besoin d’une hémodialyse.

Le docteur Nguyên Minh Quân, directeur de l’hôpital de Thu Duc, a ajouté : «On s’est préparé pendant 4 mois pour ce service de dialyse, le temps de former des ressources humaines, d’acquérir et d’installer le matériel, et de préparer les stocks de sérum physiologique».

Pour les malades du rein ayant besoin d’une dialyse, aller dans un grand hôpital trois fois par semaine est un calvaire, sans évoquer ceux pour qui, en insuffisance sévère, ce traitement est très coûteux.

En plus de 5 années de dialyse, d’attentes, de frais médicaux, Mme Ngô Thi Kim Chi a confié : «Quand j’allais à l'hôpital de Thu Duc pour mes dialyses, je devais attendre très longtemps. Aujourd’hui, je vais pouvoir les faire à l’annexe, dans le quartier de Binh Chiêu. Le temps d’attente sera réduit de moitié, et de même pour mes frais».

Selon le vice-directeur du Service municipal de santé, Tang Chi Thuong, si ce modèle expérimental réussit, il sera déployé dans d’autres annexes de grands hôpitaux.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès