23/10/2019 11:36
La Police d’investigation du ministère de la Défense, en coopération avec le Parquet militaire central, a mis en examen et appliqué l’interdiction de quitter le domicile contre l’amiral Nguyên Van Hiên, ancien vice-ministre de la Défense, ancien commandant de l’Armée navale, pour le "manque de responsabilité ayant causé de graves conséquences", conformément au clause 3 de l’article 360 du Code pénale de 2015.
>>Sanction disciplinaire d’un ancien vice-ministre de la Défense
>>Sanctions disciplinaires à l'encontre de certains dirigeants

L’amiral Nguyên Van Hiên, ancien vice-ministre de la Défense, ancien commandant de l’Armée navale.
Photo : VNA/CVN

La mise en examen fait partie du processus d’investigation élargie de l’affaire de violation des règlementations sur la gestion foncière et d’appropriation de biens de Dinh Ngoc Huê et Bui Van Ngà et leurs complices.

Auparavant, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de sanctionner Nguyên Van Hiên, en lui retirant la qualité d’ancien commandant de l’Armée navale, d’ancien vice-ministre de la Défense pour  avoir commis des fautes et violations très graves alors qu’il était commandant de l’Armée navale.

Le Bureau Politique a décidé de destituer Nguyên Van Hiên des postes de membre de la Commission militaire centrale pour le mandat 2005-2010, de membre du Comité du Parti au sein de l’Armée navale pour le mandat 2005-2010, de secrétaire adjoint de ce Comité du Parti et de membre de la permanence de ce Comité du Parti pour 2005-2010.

Nguyên Van Hiên doit assumer la responsabilité pour les graves fautes et violations commises par la permanence du Comité du Parti au sein de l’Armée navale dans le processus d’application d’une résolution de cet organe concernant la gestion et l’utilisation de terrains militaires placés sous la gestion de l’Armée navale, alors qu’il était secrétaire adjoint du Comité du Parti et commandant de l’Armée navale.

Nguyên Van Hiên doit également assumer la responsabilité principale pour les fautes et violations de l’Armée navale et la responsabilité personnelle pour les fautes et violations telles que violations des règles juridiques relatives à la gestion et l’utilisation de terrains, à l’investissement et à la construction concernant 10 terrains militaires; violations du principe du centralisme démocratique et des statuts de travail du Comité du Parti au sein de l’Armée navale; gestion relâchée, manque de responsabilité dans le contrôle et la supervision de la gestion et l’utilisation des terrains militaires...

Les organes compétents ont conclu que les fautes et violations de Nguyên Van Hiên étaient très graves, causant de grandes pertes financières et matérielles à l’État et à l’Armée, entraînant la mise en examen et la sanction pénale de quelques cadres et membres du Parti au sein de l’Armée navale, nuisant au prestige de l’organisation du Parti, de l’Armée et à son propre prestige.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

La grotte de Muong Vi, un cadeau de la nature La grotte de Muong Vi est située dans la commune éponyme, district de Bat Xat, province de Lào Cai, au Nord. Une destination sauvage qui séduit les touristes.