26/01/2015 14:01
La cérémonie de mise en chantier du projet de construction du pont Bach Dang, qui relie la ville de Ha Long à l'autoroute Hanoi - Hai Phong, a eu lieu le 25 janvier dans la commune de Liên Vi, chef-lieu de Quang Yên, province de Quang Ninh (Nord-Est), en présence du vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai.
Cérémonie de mise en chantier du projet de construction du pont Bach Dang, le 25 janvier à Quang Ninh (Nord-Est). 
Photo : Hoàng Nguyên/VNA/CVN 

Ce projet comprenant le pont Bach Dang, un viaduc et un noeud de communication, d'une longueur totale de 5,41 km et d'un investissement total de 7.600 milliards de dôngs (plus de 357,2 millions de dollars), est réalisé sous forme BOT (Bâtir-Opérer-Transférer).

Le pont Bach Dang fera plus 3 km de long et 25 m de large, avec quatre voies permettant de circuler à une vitesse allant jusqu'à 100 km/h.

Le projet est l'une des deux principales composantes du projet d'autoroute Ha Long - Hai Phong - Hanoi qui devrait être achevé le 31 décembre 2016.

Une fois terminé, il contribuera à la promotion des investissements dans la province de Quang Ninh, à la diminution du temps de transport entre Quang Ninh et Hanoi, contribuant au développement socioéconomique de la province de Quang Ninh, et plus généralement de la zone économique de pointe du Nord comme de la région côtière du Nord et du delta du fleuve Rouge.

Lors de la cérémonie, le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai a salué les efforts déployés par les autorités et la population de Quang Ninh dans la mise en oeuvre de ce projet, notamment dans le dégagement des terrains. Il a demandé aux investisseurs de se coordonner étroitement avec les autorités de Quang Ninh et Hai Phong pour accélérer la construction et assurer la qualité et l'efficacité du travail.
 
VNA/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.