21/11/2017 18:48
L’Institut des sciences et technologies Vietnam - République de Corée (V-KIST) a été mis en chantier le 21 novembre à Hanoï, en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.
>>Sciences : le Vietnam doit étudier des expériences sud-coréennes
>>«V-Kist », un Institut de recherche et de gros avantages
>>Plus de 3.000 milliards de dôngs pour l’Institut des sciences du Vietnam

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam à la cérémonie, le 21 novembre à Hanoï.
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam  a souligné que le Vietnam devrait renouveler fortement la gestion, l’administration et l’étude scientifique pour appliquer les réalisations scientifiques et technologiques dans la vie et répondre au besoin réel. Dans ce contexte, la construction du V-KIST contribuera à impulser les études scientifiques au Vietnam.

C’est le projet d’aide non remboursable le plus important de la République de Corée, a estimé l’ambassadeur sud-coréen, Lee Hyuk, espérant que le V-KIST deviendrait le fournisseur de mesures technologiques aux entreprises opérationnelles sur le marché vietnamien et constituait aussi un réseau de coopération entre des chercheurs, des instituts, des écoles et des entreprises pour commercialiser les produits.

Le V-KIST va opérer dans les deux secteurs essentiels : technologies de l’information et biotechnologies qui jouent un rôle important et sont la force pour le développement des secteurs économiques du pays.

À cette occasion, les mémorandums sur la coopération dans le développement des technologies, la formation, le commerce… ont été signés entre l’institut et l’Institut des sciences et technologies de République de Corée, l’Université nationale de Hanoï, le Service des sciences et technologies de Hanoï, le groupe de télécommunications de l’Armée, Viettel.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.