24/01/2018 22:21
La cérémonie de mise en chantier de la centrale photovoltaïque-Projet BIM 1 a eu lieu mardi 23 janvier dans la commune de Phuoc Minh, district de Thuân Nam, province de Ninh Thuân (Centre).
>>Coopération pour le développement du photovoltaïque et de l'éolien à Ninh Thuân
>>Binh Dinh : remise de la licence pour un projet éolien et photovoltaïque

La cérémonie de mise en chantier de la centrale photovoltaïque-Projet BIM 1 s'est tenue le 23 janvier, à Ninh Thuân (Centre). Photo : Công Thu/VNA/CVN

Mené conjointement par le groupe BIM et AC Energy, une filiale chargée du secteur de l’énergie du groupe philippin Ayala, ce projet est le premier en la matière dans cette localité du Centre.

Cette centrale, d’une puissance de 30 MWp, est construite sur une superficie de 35 ha et nécessite un investissement de 800 milliards de dôngs. Elle sera dotée d'équipements modernes avec plus de 90.000 panneaux solaires installés. Une fois entrée en activité, la centrale pourra produire chaque année 50 millions de kWh.

Le directeur exécutif de AC Energy, Eric Francia, a déclaré que sa compagnie s’intéressait à investir dans le domaine de l’énergie au Vietnam et souhaitait devenir le 1er investisseur dans la filière des énergies renouvelables. De plus, AC Energy désire coopérer avec le groupe BIM pour le développement des énergies propres à Ninh Thuân, qui bénéficie du plus grand temps d'ensoleillement du Vietnam.

Selon les prévisions, le projet BIM 1 sera raccordé au réseau électrique national vers le 3e trimestre de cette année. Il s’agira d’un bon départ pour le groupe BIM dans l'optique de mener d'autres projets en la matière, soit une puissance totale estimée à 330 MW dès l’an prochain.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.