11/06/2014 18:21
Poursuivant les interpellations des députés lors de la 7e session de l'Assemblée nationale (AN), XIIIe législature, le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung a répondu mercredi 11 juin aux questions relatives aux mesures d’aide en faveur des petites et moyennes entreprises après le ralentissement économique.

Lors des interpellations des députés qui ont commencé mardi 10 juin à Hanoi, le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a abordé la question de la dette publique, des recettes et des dépenses budgétaires, de la fiscalité, de la gestion des prix, notamment pour les produits de première nécessité.

Le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a répondu mercredi matin 11 juin à Hanoi aux questions des députés. Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN


La dette publique du Vietnam a augmenté au cours de ces dernières années. Pourtant, selon Dinh Tiên Dung, elle se situe dans la limite garantie, c’est-à-dire qu’elle est inférieure au montant approuvé par l’Assemblée nationale et le gouvernement.

«La proportion entre la dette publique et le PIB n’augmente pas beaucoup au fil des années. L’an dernier, elle se situait à 53,4% du PIB, soit au-dessous du niveau de 65% approuvé par l’Assemblée nationale. Dans les années à venir, si nous obtenons une croissance du PIB de niveau moyen et maîtrisons bien la durabilité économique, notre capacité de remboursement se maintiendra», a expliqué le ministre Dinh Tiên Dung.

Les investissements sont garantis

Le ministre du Plan et de l’Investissement, Bùi Quang Vinh a affirmé devant l’Assemblée nationale que les investissements étaient garantis et procuraient des effets positifs sur le développement socio-économique.

En continuant les interpellations, le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a répondu mercredi matin 11 juin aux questions des députés relatives aux mesures d’aide en faveur des petites et moyennes entreprises après le ralentissement économique.

La ministre de la Santé, Nguyên Kim Tiên (debout), répond aux interpellations à l'Asssemblée nationale, le 11 juin à Hanoi. Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN


Participant à l’éclaircissement des problèmes concernant la gestion du prix des médicaments, la ministre de la Santé, Nguyên Kim Tiên, a fait savoir que son ministère a organisé une mission d’examen comprenant des experts des ministères des Finances, du Plan et de l’Investissement. Les experts ont examiné 36 articles généraux dans des hôpitaux en Chine et en Thaïlande. Les résultats de l’examen ont montré que le prix des médicaments au Vietnam est en moyenne inférieur de 1,5 à 2 fois par rapport à celui enregistré en Chine et de 2-3 fois par rapport à celui pratiqué en Thaïlande, a fait savoir la ministre de la Santé.

Les réponses franches, ouvertes et directes

Pour conclure les contenus d’interpellations à l’intention du ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, le président de l’AN, Nguyên Sinh Hùng, a apprécié les questions pertinentes des députés. Les réponses du ministre des Finances, Dinh Tiên Dung et les explications des ministres de l’Industrie et du Commerce, Vu Huy Hoàng, du Plan et de l’Investissement, Bùi Quang Vinh, de la Santé, Nguyên Thi Kim Tiên, sont estimées franches, ouvertes et directes.

Le président de l’AN a demandé aux ministres de résoudre efficacement les problèmes abordés par les députés concernant la dette publique, l’équilibre entre recettes et dépenses budgétaires, la fiscalité, la gestion des prix, notamment pour les produits de première nécessité.

Mercredi matin toujours, le ministre de l’Éducation et de la Formation, Pham Vu Luân, a répondu aux questions des députés concernant la qualité de formation de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle, et le renouvellement des manuels scolaires.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.