10/12/2015 18:15
Le Vietnam est l'un de quelque 190 pays du monde engagés à mettre en œuvre les huits Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) pour la période 2000-2015, approuvés en septembre 2000 à New York. Les OMD expriment des valeurs communes que la communauté internationale aspire à atteindre.
>>Droits de l’homme : le Vietnam obtient des acquis importants

Matérialiser les droits fondamentaux de l'homme

La définition par les Nations unies de ces huit objectifs et l'engagement des pays à les réaliser ont pour objet de créer un outil supplémentaire destiné à mieux garantir les droits de l'homme sur les plans économique, culturel, social, civil et politique. Les OMD concrétisent les dispositions sur les droits fondamentaux de l'homme qui ont été affirmés et reconnus dans des​ textes universels déjà adoptés par les Nations unies ​comme la Déclaration universelle des droits de l'homme ; le Pacte international relatif aux droits économiques, culturels et sociaux ; le Pacte international relatifs aux droits civils et politiques, la Convention relative aux droits de l'enfant ; la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes... Ce sont d'importants ​instruments internationaux en la matière que le Vietnam a rapidement reconnus.

L'engagement du Vietnam et sa réalisation des OMD sont conform​es à ses besoins domestiques comme à la tendance de développement du monde. En fait, les OMD ont été intégrés dans nombre d'objectifs de développement socioéconomique du Vietnam, dont la Stratégie de développement socioéconomique pour la période 2001-2010 et celle pour la période 2010-2020, les Plans de développement socioéconomique quinquennal ou annuel adoptés et ​mis en œuvre par le Parti, l'Assemblée nationale et le gouvernement vietnamiens, ainsi que dans les programmes législatifs de l'Assemblée nationale...

La généralisation de l'enseignement primaire est l'un des ​succès du Vietnam en matière de droits de l'homme.
Photo : Công Tuong/VNA/CVN

La ​poursuite des OMD au Vietnam a abouti à des résultats très importants qui ont été appréciés par la communauté internationale, notamment les objectifs ​concernant la réduction de la pauvreté, l'égalité des sexes et l'éducation. La mise en œuvre des autres objectifs est sur une bonne voie. Nombre d'indices ​en matière de santé ​sont proche​s de l'objectif onusien, les indices environnementa​ux retiennent une attention accrue et sont incorporés dans les programmes et les politiques de l'État, alors que les relations de partenariat ​au développement ont ​connu des progrès, contribuant à rehausser la position nationale sur l'arène internationale.

Des réalisations impressionnantes

Selon l'ambassadeur d'Irlande Cait Moran, au cours de ces dernières années, le gouvernement vietnamien a enregistré des réalisations impressionnantes en termes de promotion du développement et de réduction de la pauvreté. Ce diplomate salue la publication du cadre d'action pour les ethnies minoritaires pour l'objectif des OMD, ainsi que l'approbation par l'Assemblée nationale de deux programmes cibles nationaux sur la réduction durable de la pauvreté et l'édification d'une nouvelle Ruralité. Selon lui, il s'agit de ressources supplémentaires très importantes pour promouvoir le développement socioéconomique dans les zones rurales défavorisées.

Le Vietnam a atteint l'objectif d'élimination de la pauvreté extrême et de la faim dès 2002, a accompli la généralisation de l'enseignement primaire en 2010, et ​vise désormais des objectifs supérieurs en matière de généralisation de l'enseignement secondaire. À ce jour, le pays a pratiquement achevé l'objectif relatif à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes, a contrôlé avec succès le paludisme et certaines maladies dangereuses, a endigué dans l'immédiat la propagation du VIH, et est sur le point d'atteindre l'objectif de réduire la mortalité infantile. Malgré tant de défis pour accomplir à terme tous les OMD en 2015, les réalisations enregistrées pour l'instant par le pays sont très importantes et remarquables.

Pratibha Mehta, coordinatrice des Nations unies et représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, a estimé que les ​acquis du Vietnam ​en 15 années de mise en œuvre des OMD ​résultaient des efforts de l'ensemble du pays et avaient abouti à des changements importants dans la vie de la population. Elle a également déclaré que les Nations unies étaient disposées à a​ssister le Vietnam à ​poursuivre les objectifs de développement durable et à continuer de réaliser de nouveaux exploits.

Photo : VNA/CVN

Dans la réalité, le Vietnam a fait de remarquables progrès ​sur le plan de réduction de la pauvreté. Le taux de pauvreté a été ramené de 58,1% en 1993 à 19,5% en 2004, puis de 14,2% en 2010 à 6% en 2014. L'exploit en la matière a été possible grâce à une croissance économique élevée et ​aux efforts de​ l'ensemble du système politique qui considère la ​lutte contre la pauvreté comme l'objectif primordial du pays depuis ces 20 dernières années.

Le Vietnam est parvenu à généraliser l'enseignement primaire avec un taux de scolarisation de 97,7% en 2012. Le taux de mortalité chez les enfants de moins d'un an a été ramené de 44,4 pour mille en 1990 à 15,0 pour mille en 2012, soit 0,2 pour mille ​en deçà de l'objectif fixé pour 2015. Le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans a diminué de plus ​de la moitié en deux décennies, passant de 58,0 pour mille en 1990 à 22,9 pour mille en 2014.

Le Vietnam a contrôlé le taux de contamination par le VIH en dessous de 0,3%, au-dessous de l'objectif fixé dans la Stratégie nationale pour la période 2004-2010. Le développement durable est considéré comme l'objectif fondamental de la Stratégie de développement socioéconomique. Au cours de ces 20 dernières années, l'objectif de protection de l'environnement a été traité sur un même pied d'égalité avec celui de développement économique. La protection de l'environnement représente pas moins de 1% des dépenses publiques annuelles.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.