10/07/2021 14:00
Situé à 70 km de la ville de Ha Long, sur la rive de la rivière Ba Che, le site historique national Miêu Ông - Miêu Bà est depuis longtemps un haut lieu de pèlerinage de la province de Quang Ninh (Nord).
>>La pagode de Cai Bâu : splendeur et démesure
>>Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017
>>La Semaine du tourisme Ha Long-Quang Ninh 2017 se tiendra en avril

Le temple Miêu Ông est adossé à la montagne et fait face à la rivière Ba Che. 

Le vestige des temples Miêu Ông - Miêu Bà se trouve dans la commune de Nam Son, district de Ba Che, de la province septentrionale de Quang Ninh. De produits touristiques fluviaux sont actuellement développés dans cette zone.

Niché sur la rive de la magnifique rivière Ba Che, le temple Miêu Ông a été construit en hommage au général Lê Ba Duc, un des grands contributeurs à la victoire historique contre les envahisseurs yuan-mongols au XIIIe siècle. "C’était un endroit militaire stratégique où les troupes se réfugiaient et s’entraînaient", a partagé Hoàng Minh Duc, gestionnaire du vestige Miêu Ông - Miêu Bà.

Deux temples sacrés

D’une superficie de 50 m², Miêu Ông dispose d’arbres centenaires dont l’ombre apporte l’été une fraîcheur bienvenue. Après la Révolution d’Août 1945, Miêu Ông abrita des cours d’alphabétisation et une aire de jeux pour les enfants. En 2015, le temple fut rénové et agrandi, sur une superficie de 500 m². Il a trois salles principales. Le toit du temple ressemble à des pétales de lotus.

Le temple est adossé à la montagne et fait face à la rivière Ba Che. En face du temple Miêu Ông se trouve le temple Miêu Bà, qui commémore Mâu Thuong Ngàn (Déesse-Mère de la montagne et de la forêt), qui serait la fille de Saint Tan Viên et de la princesse My Nuong soit la fille du 18e roi Hùng. Selon la légende, la Déesse-Mère de la montagne et de la forêt enseigna aux populations locales la culture du riz et des arbres, et le traitement des maladies avec des herbes médicinales.

Les deux temples sont des preuves historiques de la conquête de la nature par le peuple vietnamien, de l’expansion de son territoire vers le Nord tout en défendant sa souveraineté contre les envahisseurs étrangers.

La fête Miêu Ông - Miêu Bà a lieu chaque année le 1er jour du 3e mois lunaire pour rendre hommage au général Lê Ba Duc et à la Déesse-Mère de la montagne et de la forêt, ainsi qu’à ceux qui ont œuvré à la construction et à la défense du pays.

La fête comprend une procession d’eau de la rivière Ba Che aux deux temples, une cérémonie de "bain du Bouddha", une autre d’offrande d’encens et l’organisation de jeux folkloriques tels que poussée du bâton, capture de canards et course de bateaux.

Le temple Miêu Bà commémore Mâu Thuong Ngàn (Déesse-Mère de la montagne et de la forêt).

Elle permet de promouvoir les valeurs historiques et culturelles du site tout en offrant une opportunité de renforcer la solidarité dans la communauté.

Le site Miêu Ông - Miêu Bà a été reconnu vestige historique national fin 2020. Il est maintenant un site spirituel populaire auprès des habitants locaux et des touristes du pays. "Aux 1er et 15e jours de chaque mois lunaire et pendant la fête, les habitants de la commune de Nam Son y viennent ici prier pour la santé, la chance et de bonnes récoltes".

Développement du tourisme fluvial

Les visiteurs peuvent prendre un bateau le long de la rivière Ba Che jusqu’à la mangrove de Dông Rui, de plus de 3.000 ha, qui possède une riche biodiversité, avec des centaines d’espèces animales et végétales répertoriées. Ensuite, les visiteurs arriveront sur l’île de Long Vàng et ses 22 ha d’une grande beauté sauvage.

"C’est la première fois que je viens ici, un endroit paisible où  plusieurs minorités ethniques vivent. Je suis attiré par les paysages naturels. J’ai appris l’existence du vestige Miêu Ông - Miêu Bà à travers les médias. Aujourd’hui, je veux voir les temples de mes propres yeux", a partagé Lê Vu Hang, une touriste venue de Hanoï.

Hà Ngoc Tùng, chef du bureau de la culture et de l’information du district de Ba Che, a informé que cette zone accueille 10.000 visiteurs par an. "Le vestige Miêu Ông - Miêu Bà date de 700 ans, il fait partie du riche patrimoine religieux et historique de la province".

Les touristes peuvent également faire une excursion en bateau sur la rivière Co Ngua, écouter les autochtones raconter des histoires sur l’île de Lu Tôn Chuong, ou partir à la découverte d’une forêt vierge au confluent de la rivière, qui abrite une source d’eau très pure choisie lors de la fête Miêu Ông - Miêu Bà.

Texte et photos : Thúy Hà - Mai Linh/CVN
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.