11/07/2018 15:57
Le président élu mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a obtenu avec ses alliés une majorité absolue au Congrès, selon les résultats publiés mardi 10 juillet par l'Institut national électoral (INE).
>>Entretien téléphonique entre Trump et le président élu mexicain
>>Mexique: la gauche au pouvoir après la victoire historique de Lopez Obrador

Le nouveau président mexicain élu Andres Manuel Lopez Obrador salue ses partisans après sa victoire à l'élection présidentielle, le 1er juillet à Mexique.
Photo: AFP/VNA/CVN


Sur les 500 sièges de l'Assemblée des députés, le parti de Lopez Obrador, Mouvement de régénération nationale (Morena), et ses alliés du parti Rencontre sociale et du Parti du Travail en obtiennent 307. Au Sénat, ils décrochent 69 des 128 sièges, selon les estimations de l'INE.

Les résultats sont encore préliminaires, étant donné que 200 sièges de députés et 32 de sénateurs, répartis en fonction du vote national obtenu par les partis, doivent être validés par le Tribunal électoral. C'est la première fois depuis 1994 qu'un président bénéficiera d'une majorité absolue aux deux chambres du Congrès mexicain. Le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), au pouvoir, subit une débâcle, passant de 241 sièges de députés à seulement 62 dans la future Assemblée. Au Sénat, il passe de 61 sièges à seulement 21.

La deuxième force politique du pays reste le Parti action nationale (PAN, conservateur) qui, avec ses alliés du Parti de la révolution démocratique (PRD, gauche) et du Mouvement citoyen (gauche), obtiennent 131 sièges de députés et 38 sièges de sénateurs.

Lopez Obrador a remporté l'élection présidentielle avec 53,19% des voix, devant Ricardo Anaya (PAN) avec 22,27% et José Antonio Meade du PRI avec 16,40%, selon le décompte officiel. Le candidat indépendant Jaime Rodriguez Calderón recueille 5,23% des voix.


AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.