06/06/2019 14:59
Une caravane d'environ 1.200 migrants centraméricains a pénétré mercredi 5 juin au Mexique par la frontière avec le Guatemala, ont rapporté des médias.
Des migrants centraméricains, assis sur un trottoir, au Sud du Mexique. 
Photo: AFP/VNA/CVN

Le groupe, composé en majorité de Honduriens, a franchi la frontière sur le pont international Rodolfo Robles, qui relie la ville de Tecun Uman au Guatemala à Ciudad Hidalgo au Mexique. Les forces de l'ordre ne se sont pas interposées, a indiqué la police.

La caravane, à laquelle se sont joints d'autres migrants centraméricains qui se trouvaient à Ciudad Hidalgo, poursuivait sa route vers la ville de Tapachula, dans l'État du Chiapas, sous la surveillance d'une patrouille de police.


Les migrants étaient arrivés à la frontière pendant le week-end et attendaient l'arrivée d'autres migrants pour la franchir. Les départs de migrants depuis l'Amérique centrale se poursuivent malgré les interventions de la police mexicaine et les menaces de Donald Trump.

Le président américain a annoncé jeudi 30 mai que les États-Unis allaient imposer à compter de lundi 10 juin des taxes de 5% sur tous les biens venus du Mexique tant que les immigrés clandestins continueraient d'affluer aux États-Unis en passant par la frontière mexicaine. Les droits de douane pourraient passer à 10% au 1er juillet et grimper de 5 points de pourcentage chaque mois jusqu'à la limite de 25% en octobre.

Le chef de la diplomatie mexicaine, Marcelo Ebrard, doit rencontrer mercredi 5 juin à Washington le secrétaire d'État américain Mike Pompeo pour une réunion sur le sujet.

Le président mexicain, Andrés Manuel Lopez Obrador, a répété mercredi 5 juin lors de sa conférence de presse quotidienne que "le mieux c'est le libre commerce et de ne pas imposer des tarifs, des taxes".


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).