06/07/2018 16:17
Selon l’agence Kyodo (Japon), le 6 juillet, le tribunal de première instance de la ville de Chiba a condamné l’accusé Yasumasa Shibuya, 46 ans, à l’emprisonnement à perpétuité, pour l’assassinat d'une fillette vietnamienne de neuf ans, Lê Thi Nhât Linh.

>>Meurtre de Lê Thi Nhât Linh au Japon: peine de mort requise contre le meurtrier présumé
>>Meurtre de Lê Thi Nhât Linh : ouverture du procès en première instance au Japon
 

L'accusé Yasumasa Shibuya.
Photo: Kyodo/VNA/CVN

Auparavant, lors de la procédure, les procureurs japonais avaient requis la peine de mort pour Yasumasa Shibuya. Une position partagée par le père de la victime.

Le dimanche 26 mars 2017, Lê Thi Nhât Linh avait été retrouvée morte sous un pont sur un canal de drainage à Abiko.


Les enquêteurs japonais ont estimé que la petite fille avait été tuée ailleurs car il n’y avait aucun signe de lutte à l’endroit où son corps avait été retrouvé nu, et qu’elle avait été enlevée quelques minutes après avoir quitté sa maison à Matsudo pour se rendre à l'école, le vendredi matin 24 mars 2017.

Shibuya Yasumasa, voisin de la famille de Nhât Linh, a été immédiatement arrêté après les résultats d'expertise montrant que son ADN était le même que celui trouvé sur des objets appartenant à la petite fille.

Yasumasa Shibuya était à la tête de l'Association des parents de l'école primaire de Matsudo où la victime était élève.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.