03/11/2021 00:00
Le Premier ministre (PM) vietnamien Pham Minh Chinh a assisté et pris la parole, mardi 2 novembre à Glasgow (Écosse), lors d’une session sur l'engagement international pour réduire les émissions mondiales de méthane, dirigée par le président américain Joe Biden et la présidente de la Commission européenne (CE), Ursula von de Leyen.
>>Le PM rencontre des dirigeants tchèque, arménien et de la BM
>>Le PM vietnamien rencontre le SG de l’ONU et des dirigeants étrangers
>>Le Premier ministre rencontre des dirigeants de plusieurs pays

Le Premier ministre vietnamien Pham Minh Chinh à la COP 26.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a remercié et hautement apprécié le fait que le comité d'organisation, le président des États-Unis et la présidente de la CE l’avaient invité à participer à l’engagement à réduire les émissions de méthane.

Selon le chef du gouvernement vietnamien, le méthane est fabriqué en raison de la production, de l’exploitation et du traitement des déchets non scientifiques et non durables, ce qui augmente la température de la terre. Par conséquent, tout le monde doit s'unir et se donner la main pour prévenir, repousser et réduire l'augmentation de ses émissions mondiales. Il s'agit d'un problème mondial qui touche tout le monde. Il faut donc avoir une approche mondiale.

Le Premier ministre a appelé les pays développés, les pays riches, notamment les États-Unis et l'Union européenne, à partager, à aider et à soutenir les pays en développement et les pays pauvres sur le plan de formation, d'innovation, de créativité, de technologie, de finance, d’élaboration institutionnelle, de science de gouvernance…, ce afin d’aider ainsi les pays à participer au processus de réduction des émissions mondiales de méthane.

Dirigeants de pays à une session pour annoncer l’engagement international pour réduire les émissions mondiales de méthane, le 2 novembre en Écosse.
Photo : VNA/CVN
Réduction de 30% des émissions de gaz
à effet de serre d'ici 2030

Cet engagement a été signé par près de 90 pays, avec l'objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30% d'ici 2030 par rapport au niveau de 2020.

Selon les Nations unies, une réduction significative des émissions mondiales de méthane cette décennie pourrait éviter un réchauffement climatique de près de 0,3 degré Celsius d'ici 2040.

Auparavant, Pham Minh Chinh avait assisté à une session sur l'Action sur les forêts et l'utilisation des terres, présidée par le Premier ministre britannique Boris Johnson.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.