19/03/2018 12:25
Selon le Département général de météorologie et d'hydrologie, l'évolution des conditions météo sera complexe en 2018. La chaleur et les typhons arriveront précocement. De la même façon, hautes crues et glissements de terrain devraient se multiplier.
>>Priorité au règlement des conséquences des crues
>>Quinze tempêtes frapperont le Vietnam en 2017
>>Le pays face au caprice climatique dans le courant de l’année
>>El Nino a faili, mais la sécheresse perdure au Vietnam
>>Le gouvernement dirige la prévention et la lutte contre le froid

Le Vietnam est un des pays les plus touchés par les fléaux naturels.
Photo : Nguyên Lành/VNA/CVN

Au début de l’année 2018, des vagues de froid persistantes n'apparaitront qu'au mois de mars et d'avril pour s’essouffler à la mi-mai.

"Selon nos statistiques, en été 2017, il y a eu 15 vagues de chaleur qui ont sévi dans plusieurs localités. Une canicule s'est même abattue durant la première semaine de juin sur les provinces du Nord, du Centre (de Thanh Hoa à Phu Yên), avec un niveau de température historique oscillant entre 41 degrés C et 42 degrés C. À Hanoï, la station météorologique de Hà Dông a enregistré  41.5 degrés C", a fait savoir le chef adjoint du Département général de la météorologie et de l'hydrologie (relevant du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l'Environnement), Lê Thanh Hai.

Selon les prévisions pour cette année, la chaleur estivale sera plus douce. La température augmentera graduellement plutôt que soudainement comme l'année précédente. "Nous prévoyons l’arrivée de 12 vagues de chaleurs. Celles qui sont prévues dans les provinces du nord et du centre ne dureront que quelques jours. Mais il n’est pas impossible de voir un épisode caniculaire de l’ordre de celui de l’an dernier se produire en 2018", affirme M. Hai.

Tempêtes à l’horizon

En 2017, il y a 15 vagues de chaleur qui ont sévi dans plusieurs localités.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN

Quant à la saison des typhons, elle se prolonge de 2017 à 2018. Concrètement, le premier typhon de 2018, dénommé Bolaven, est arrivé en janvier avant le passage d’une dépression tropicale en février. Ces phénomènes augurent d’une saison de typhons venant plus tôt qu’en 2017. Selon M. Hai, "L’année dernière, le pays a connu 20 tempêtes et dépressions tropicales en Mer Orientale. En 2018, ce nombre s’élèvera à 11 ou 12 tempêtes et dépressions tropicales dont une moitié frappera directement le continent. Et malgré ce nombre peu important, l'intensité des tempêtes sera plus forte. Elles s’orienteront essentiellement vers les localités du Sud"

En ce qui concerne les pluies et crues, l'année 2017 fut témoin de lourds dommages matériels et humains dans le Nord et Centre du pays. La prochaine saison des pluies devraient s’avérer plus complexe mais toute aussi dévastatrice : le pic de crue des fleuves et ruisseaux devrait atteindre les niveaux d’alerte 2-3, surtout dans les régions montagneuses du Nord-Ouest, et de nombreux glissements de terrain sont par conséquent à redouter.

En ce mois de mars, les hauts plateaux du Centre et du Sud connaissent déjà des averses. Le niveau moyen de précipitation sera en hausse annuelle. "Nous observons que fin avril prochain, les précipitations auront tendance à augmenter et qu'en mai elles s'élèveront de 15% à 30% au dessus du niveau moyen des années précédentes. Parce que la saison des pluies commencera tôt, sécheresse et salinisation dans les provinces des hauts plateaux du Centre et du Sud ne devraient pas se faire sentir cette année. Pourtant, les localités de Ninh Thuân, Dak Lak, Dak Nông (hauts plateaux du Centre) devraient faire face à la sécheresse de masse" a conclut M. Hai. 

Thu Hà Ngô/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.