07/09/2018 13:59
La Maison Bleue (présidence sud-coréenne) a déclaré jeudi 6 septembre qu'elle transmettra le message de Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), aux États-Unis en échange du message du président américain Donald Trump.
>>Kim Jong Un appelle à davantage d'efforts pour dénucléariser la péninsule coréenne
>>La délégation spéciale sud-coréenne part pour la RPDC

Le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un (droite), et le principal conseiller à la sécurité du président sud-coréen, Chung Eui-yong, le 5 septembre à Pyongyang.
Photo: Yonhap/VNA/CVN

Le porte-parole du président sud-coréen, Kim Eui-keum, a fait savoir lors d'une conférence de presse que Chung Eui-yong, principal conseiller à la sécurité du président Moon Jae-in, devrait avoir une conversation téléphonique avec son homologue américain John Bolton plus tard dans la journée pour expliquer le résultat de sa visite à Pyongyang.

Au cours de cet entretien téléphonique, M. Chung transmettrait le message du dirigeant suprême de la RPDC aux États-Unis, a déclaré le porte-parole de la Maison Bleue sans préciser quel serait le message.

M. Chung et quatre autres envoyés spéciaux du président sud-coréen ont rencontré mercredi 5 septembre Kim Jong Un lors de leur visite d'une journée à Pyongyang.

Lors de cette rencontre, M. Kim a réaffirmé son ferme engagement en faveur de la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, exprimant sa volonté de coopérer étroitement avec les États-Unis et la Corée du Sud pour la dénucléarisation.

Selon la Maison Bleue, lors de son dernier entretien téléphonique mardi soir 4 septembre avec M. Moon, M. Trump avait autorisé les envoyés spéciaux du président sud-coréen à transmettre son message à Kim Jong Un. Toutefois, le message que M. Trump a demandé de livrer n'était pas encore connu.

Le porte-parole de la Maison Bleue a par ailleurs déclaré que M. Trump avait également demandé à M. Moon de jouer un rôle de "négociateur en chef" entre Washington et Pyongyang.

Le porte-parole a souligné que le dirigeant suprême de la RPDC avait exprimé sa détermination à réaliser la dénucléarisation dans le cadre du mandat du président Trump, indiquant le calendrier de dénucléarisation proposé par Pyongyang.

Il a noté que la dénucléarisation complète comprenait la déclaration d'une fin officielle de la Guerre de Corée (1950-1953), qui s'est terminée avec un armistice et la péninsule divisée, ainsi qu'un traité de paix entre les parties concernées.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).