07/09/2018 13:59
La Maison Bleue (présidence sud-coréenne) a déclaré jeudi 6 septembre qu'elle transmettra le message de Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), aux États-Unis en échange du message du président américain Donald Trump.
>>Kim Jong Un appelle à davantage d'efforts pour dénucléariser la péninsule coréenne
>>La délégation spéciale sud-coréenne part pour la RPDC

Le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un (droite), et le principal conseiller à la sécurité du président sud-coréen, Chung Eui-yong, le 5 septembre à Pyongyang.
Photo: Yonhap/VNA/CVN

Le porte-parole du président sud-coréen, Kim Eui-keum, a fait savoir lors d'une conférence de presse que Chung Eui-yong, principal conseiller à la sécurité du président Moon Jae-in, devrait avoir une conversation téléphonique avec son homologue américain John Bolton plus tard dans la journée pour expliquer le résultat de sa visite à Pyongyang.

Au cours de cet entretien téléphonique, M. Chung transmettrait le message du dirigeant suprême de la RPDC aux États-Unis, a déclaré le porte-parole de la Maison Bleue sans préciser quel serait le message.

M. Chung et quatre autres envoyés spéciaux du président sud-coréen ont rencontré mercredi 5 septembre Kim Jong Un lors de leur visite d'une journée à Pyongyang.

Lors de cette rencontre, M. Kim a réaffirmé son ferme engagement en faveur de la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, exprimant sa volonté de coopérer étroitement avec les États-Unis et la Corée du Sud pour la dénucléarisation.

Selon la Maison Bleue, lors de son dernier entretien téléphonique mardi soir 4 septembre avec M. Moon, M. Trump avait autorisé les envoyés spéciaux du président sud-coréen à transmettre son message à Kim Jong Un. Toutefois, le message que M. Trump a demandé de livrer n'était pas encore connu.

Le porte-parole de la Maison Bleue a par ailleurs déclaré que M. Trump avait également demandé à M. Moon de jouer un rôle de "négociateur en chef" entre Washington et Pyongyang.

Le porte-parole a souligné que le dirigeant suprême de la RPDC avait exprimé sa détermination à réaliser la dénucléarisation dans le cadre du mandat du président Trump, indiquant le calendrier de dénucléarisation proposé par Pyongyang.

Il a noté que la dénucléarisation complète comprenait la déclaration d'une fin officielle de la Guerre de Corée (1950-1953), qui s'est terminée avec un armistice et la péninsule divisée, ainsi qu'un traité de paix entre les parties concernées.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancien ambassadeur de France et son amour spécial pour Hanoï

Bà Ria-Vung Tàu mise sur ses fêtes pour séduire plus Depuis 300 ans, la station balnéaire de Bà Ria-Vung Tàu occupe une place particulière dans le Sud du Vietnam. Dotée de paysages naturels exceptionnels et d’un riche patrimoine culturel et historique, le tourisme est un secteur économique majeur de cette province.