23/08/2018 14:04

>>L'UE veut intensifier la coopération avec les pays tiers dans la lutte contre le terrorisme
>>UE: la croissance devrait se poursuivre malgré l'apparition de nouveaux risques

La chancelière allemande Angela Merkel souhaite qu'un Allemand soit le prochain président de la Commission européenne l'an prochain, quitte à abandonner ses prétentions sur la Banque centrale européenne, affirme mercredi 22 août le journal des affaires Handelsblatt. "La plus haute priorité pour Merkel n'est plus la BCE, mais la Commission", a assuré au quotidien une source proche du gouvernement. Selon le journal généralement bien informé sur ces dossiers, la chancelière juge que la présidence de la BCE est avant tout un "poste de prestige", tandis que celle de la Commission est "politiquement plus importante". Par ailleurs, le candidat allemand pressenti pour la BCE, l'actuel chef de la Bundesbank Jens Weidmann, n'est pas forcément le mieux placé pour remporter la course. Plusieurs postes clés des institutions européennes doivent être renouvelés en 2019, dont celui de la présidence de la Commission, occupé actuellement par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, et de la BCE. La course à la succession de M. Juncker a déjà été lancée en coulisse depuis plusieurs mois. Le nom de Michel Barnier, actuellement négociateur en chef du Brexit au nom de l'Union, a été souvent évoqué.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.