30/10/2018 10:07
La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré lundi 29 octobre qu'elle ne briguerait pas un autre mandat de chancelière en 2021, à la fin du mandat actuel.
>>Le gouvernement Merkel fragilisé par un revers lors d'un scrutin régional
>>Affaiblie, Angela Merkel joue gros lors d'un scrutin régional

La chancelière allemande Angela Merkel. Photo: Xinhua/VNA/CVN

Ayant occupé le poste de chancelière pendant 13 ans, Mme Merkel a déclaré lors d'une conférence de presse au siège de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) qu'elle continuerait à occuper sa fonction jusqu'à la fin de son mandat actuel. Mme Merkel est la présidente du CDU depuis 2000. Lundi 29 octobre, elle a annoncé qu'elle ne se représenterait plus à la présidence de la CDU lors de la prochaine conférence fédérale du parti en décembre à Hambourg.

Mme Merkel a ajouté qu'elle n'occupera pas d'autres positions politiques après la chancellerie, et a informé Horst Seehofer, leader de l'Union chrétienne-sociale (CSU), et Andrea Nahles, présidente du Parti social-démocrate (SPD), de sa décision. Le leadership de Mme Merkel s'est affaibli depuis qu'elle a décidé d'accueillir plus d'un million de réfugiés en Allemagne suite à la crise des réfugiés en Europe en 2015. Cette décision a provoqué la montée des populistes de droite et la fragmentation des partis politiques du pays.

Son parti a connu une baisse considérable du nombre d'électeurs aux élections fédérales de 2017, et Mme Merkel n'a pas réussi à faire revenir les électeurs perdus. L'annonce faite par Mme Merkel lundi 29 octobre fait suite à l'élection dimanche à Hesse, où les votes du CDU ont baissé de plus de 10 % en comparaison avec la dernière élection il y a cinq ans. Plus tôt ce mois-ci, la CSU, seul allié de la CDU en Bavière, a également connu des revers.

"En tant que chancelière et présidente de la CDU, je suis responsable des succès comme des échecs", a déclaré Mme Merkel lors d'une conférence de presse, qualifiant les résultats à Hesse d'amers et de décevants. Mme Merkel a déclaré qu'elle doit désormais arrêter de penser et que le temps est venu d'ouvrir un nouveau chapitre. "Je veux que mon parti soit libre de bien se préparer pour le futur", a ajouté Mme Merkel.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.