18/10/2019 23:18
Le secrétaire d’État adjoint aux Affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique du Département d’État américain, David Stilwell, a dénoncé le 17 octobre les actions illégales de la Chine en Mer Orientale/Mer de Chine méridionale

>>Un expert américain condamne les violations chinoises de la ZEE du Vietnam
>>L'ASEAN et la Chine discutent de la mise en œuvre du DOC
>>Le Vietnam dispose de preuves tangibles sur sa souveraineté en Mer Orientale
 

Le secrétaire d’État adjoint aux Affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique du Département d’État américain, David Stilwell. Photo : EPA-EFE/VNA/CVN


Il s’est exprimé devant le sous-comité de la Commission des relations internationales du Sénat américain sur la politique américaine dans la région Indo-Pacifique et la mise en œuvre de la Loi de 2018 sur l’initiative de réassurance en Asie, ou ARIA.

Comme indiqué dans l’ARIA, "les principes fondamentaux du système international soutenu par les États-Unis sont mis à mal... par la construction illégale par la Chine et la militarisation d’entités artificielles dans la Mer de Chine méridionale", a-t-il déclaré.

Les actions de la Chine dans la Mer de Chine méridionale constituent une menace non seulement pour les États demandeurs en Mer de Chine méridionale, ou pour les nations de l’Asie du Sud-Est, mais aussi pour toutes les nations commerçantes et tous ceux qui attachent de l’importance à la liberté des mers et au règlement pacifique des différends, a-t-il souligné.

Les revendications maritimes de la Chine en Mer de Chine méridionale, illustrées par la ligne absurde à neuf tirets, sont à la fois illégales et déraisonnables. Ces revendications, sans fondement juridique, historique ou géographique, imposent des coûts réels aux autres pays, a-t-il averti.

Selon le secrétaire d’État adjoint, Pékin a empêché les membres de l’ASEAN d’accéder à d’énormes réserves d’énergie, tout en contribuant à l’instabilité et au risque de conflit. Comme le souligne l’ARIA, les États-Unis ont pour politique de garantir la liberté de navigation, de survol et d’autres utilisations licites de la mer, a-t-il affirmé.


Fin septembre, le contre-amiral Karl O. Thomas, commandant de la Task Force 70 et de la Battle Force de la 7e Flotte, comprenant l’USS Ronald Reagan, a déclaré que les États-Unis mènent des opérations de liberté de la navigation partout où il y a des allégations qui leur semblent excessives. 


Il a déclaré que les États-Unis veulent assurer la sécurité et stabilité maritimes sur les voies maritimes les plus vitales pour le commerce mondial où 5,3 billions de dollars de marchandises transitent chaque année.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

La Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 prévue en décembre Ayant pour thème "Rendez-vous à Cà Mau", la Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 aura lieu du 10 au 15 décembre avec de nombreuses activités intéressantes et la participation du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et de la République de Corée.