04/06/2014 00:27
Les navires chinois répartis en groupe de 35 à 40 unités ont continué mardi 3 juin de bloquer les navires vietnamiens s'efforçant de s'approcher de la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 implantée illégalement dans les eaux vietnamiennes.


Les forces de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam ont poursuivi leur mission, exigeant de la Chine de se retirer des eaux vietnamiennes.

Selon la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, la plate-forme pétrolière Haiyang Shiyou-981 est désormais à une position fixe à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est.

La partie chinoise continue de maintenir sur place de 110 à 115 navires de la police maritime, de transport, des remorqueurs, des navires militaires et des bateaux de pêche.

Les navires militaires se sont positionnés à une distance de 18 à 25 milles marins de la plate-forme Haiyang Shiyou-981. Par ailleurs, deux avions, dont une avion de combat KG 2000, ont survolé la plate-forme à plusieurs reprises.

Les bateaux de pêche du Vietnam ont maintenu leurs activités normales dans la zone maritime Sud-Ouest à une distance de 18 à 20 milles marins de la plate-forme.

Ils sont régulièrement intimidés ou perturbés par 35 à 40 bateaux de pêche en fer de Chine, mais ils poursuivent leurs activités afin d'affirmer la souveraineté du Vietnam sur cette zone maritime.

 
Les navires chinois violent la souveraineté du Vietnam. Photo : VNA/CVN


Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Dà Nang (Centre) dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoàng Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 36 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 11 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoàng Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam.

VNACVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.