20/05/2019 11:45
L'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) et la Chine ont tenu, les vendredi 17 et samedi 18 mai à Hangzhou, en Chine, la 17e réunion des hauts fonctionnaires sur la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale.
>>Les pays de l'ASEAN s'efforcent d'accélérer les négociations du COC
>>La Chine prend en haute considération le rôle central de l'ASEAN

Les délégués posent pour une photo de groupe. Photo: VNA/CVN

Auparavant, le groupe de travail conjoint ASEAN - Chine sur la mise en œuvre de la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) s'était réuni les jeudi 16 et vendredi 17 mai pour examiner la situation en Mer Orientale, examiner la mise en œuvre du DOC et poursuivre les négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Nguyên Quôc Dung, chef de la délégation vietnamienne, a reconnu les progrès accomplis dans la mise en œuvre du COC et les négociations sur le COC.

Dans le même temps, il a partagé l'inquiétude du Vietnam face aux complications en Mer Orientale occasionnées par les compétitions stratégiques entre les puissances et les actions unilatérales contraires au droit international et à la Convention des Nations unies de 1982 sur le droit de la mer (CNUDM), en particulier des actions de militarisation, qui ont sapé la confiance, entravé le maintien de la paix et de la stabilité et compromis les négociations sur le COC.

Contre la pêche INN

Le chef de la délégation vietnamienne a souligné que la Mer Orientale faisait également face à d'autres défis tels que la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (pêche INN), la pollution et les déchets plastiques.                       

Il a appelé les pays à assumer leur sens des responsabilités et à s'unir pour mettre en œuvre pleinement le DOC, à s'abstenir de toute militarisation, à prendre des mesures susceptibles de compliquer davantage la situation et à promouvoir la coopération pour faire face aux défis émergents.

Le vice-ministre des Affaires étrangères a annoncé aux participants que le Vietnam organiserait un séminaire dans le cadre du DOC portant sur le traitement juste et humain des pêcheurs.

En ce qui concerne le COC, il a exhorté l'ASEAN et la Chine à faire des efforts dans les négociations afin d'aboutir à un code de conduite efficace, conforme au droit international, y compris à la CNUDM, et reconnue par la communauté internationale.

Il a ajouté que le Vietnam accueillerait le 18e réunion des hauts fonctionnaires ASEAN - Chine sur la mise en œuvre du DOC dans la seconde moitié de 2019.

Lors de la réunion, de nombreux pays ont noté que la situation compliquée en Mer Orientale s'expliquait par les évolutions récentes de la situation sur place, qui ont aggravé les tensions, sapé la confiance et mis en péril la paix et la stabilité dans cette zone maritime.           

Les pays ont réaffirmé l’importance d'assurer la paix, la stabilité et la sécurité, ainsi que la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale. Ils se sont engagés à appliquer pleinement et efficacement le DOC, en particulier à faire preuve de retenue et à coopérer pour instaurer un climat de confiance.

La réunion a approuvé la proposition du Vietnam d'organiser un séminaire sur le traitement juste et humain des pêcheurs.

La réunion a reconnu les travaux du groupe de travail conjoint ASEAN - Chine et les avancées dans les négociations sur le COC, indiquant que les négociations suivaient la feuille de route en vue d'achever le premier cycle d'examen en prévision de la réunion ministérielle ASEAN - Chine (PMC) prévue à la fin de juillet et au début d’août de cette année à Bangkok, en Thaïlande.

Les pays ont convenu de maintenir le rythme des négociations et de faire des efforts communs pour mettre en place un COC substantiel, efficace et conforme au droit international.

Ils ont partagé l'opinion selon laquelle pendant ce processus, toutes les parties devraient faire preuve de retenue et maintenir un environnement favorable à l’élaboration du COC.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.