02/02/2020 12:23
Lorsque le soleil se couche sur la ville de Hôi An, les touristes peuvent s’adonner à de nombreuses activités culturelles. L’une d’entre elles, Ky uc Hôi An n’est pas simplement une comédie musicale, mais l’illustration artistique et historique de l’ancienne Faifo.
>>Quang Nam sur la bonne voie pour préserver le patrimoine culturel mondial
>>Deux patrimoines mondiaux célèbrent les 20 ans de leur consécration

Défilé des "áo dài", la tunique traditionnelle vietnamienne.

À une dizaine de minutes en voiture du centre-ville de Hôi An (province de Quang Nam, Centre), se trouve la caye de Hên au milieu du fleuve Thu Bôn. Sur place, beaucoup de personnes s’affèrent pour les derniers préparatifs de la soirée de Ky uc Hôi An ("Mémoires de Hôi An" en français).

L’idée de cette comédie musicale remonte à 2017 : un spectacle retraçant l’histoire de cette ville portuaire, actuellement reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO, à travers les musiques traditionnelle et contemporaine, la danse et les costumes. 

"Après avoir vu plusieurs comédies musicales en plein air partout dans le monde, nous voulions monter un spectacle sans précédent pour présenter la culture et l’histoire vietnamienne, et celles de Hôi An en particulier, a informé Nguyên Hông Hai, chorégraphe et directeur artistique de "Mémoires de Hôi An". Notre équipe, composée d’artistes chinois et vietnamiens, voulait partager cette histoire via un langage distinct par rapport à tous les autres spectacles au Vietnam".

Une équipe talentueuse

La troupe "Mémoires de Hôi An" compte près de 500 artistes. La compagnie organisatrice, Gami Theme Park, a invité les meilleurs comédiens, chorégraphes, ingénieurs vietnamiens et étrangers, afin de monter un spectacle moderne innovant.

Depuis sa première représentation en mars 2018, cette comédie musicale accueille en moyenne plus d’un millier de visiteurs chaque soir, dont la majorité est étrangère. Un chiffre impressionnant qui ravit tous les producteurs.

Pourtant, les premiers jours n’ont pas été faciles. En effet, qu’ils s’agissent des artistes, spectateurs ou techniciens, cela était une grande première pour tout le monde. La plupart du matériel et des machines ont dû être importés de l’étranger afin de transformer la cave de Hên en une grande salle de spectacle moderne.

Le marriage de l’empereur Chê Mân des Cham avec la princesse Huyên Trân de la dynastie des Trân.

La comédie musicale se décompose en cinq scènes, qui représentent les différentes périodes de Hôi An : les premières explorations, le mariage de l’empereur Chê Mân des Cham avec la princesse Huyên Trân de la dynastie des Trân, la formation des villages de pêcheurs à Faifo, Hôi An dans son intégration internationale à la fin du XVIIe siècle, et la marche des áo dài - la tunique traditionnelle vietnamienne.

"Tous les jours, nous devons répéter de 15h00 jusqu’à 17h00. La mise en scène a duré plus de trois mois, et chaque artiste doit s’entrainer de manière régulière, pour que tous les gestes soient acquis", a partagé Nguyên Tân Dat, comédien.

"Le climat est la plus grande difficulté. La ville connait de grosses chaleurs l’été, la saison des  pluies en automne et beaucoup de vents en hiver", a déclaré la comédienne Trân Thi Hang, avant d’ajouter : "À la fin du spectacle, je dois rester debout pendant une dizaine de minutes sur une scène de 5 mètres de haut, sans protection. Ce n’est pas très rassurant, surtout lorsqu’il y a du vent".

Tout au long de cette histoire contée pendant 60 minutes, Hôi An retrace son identité, son charme et sa culture. Les spectateurs ont l’occasion de repérer les symboles iconiques de Faifo - l’áo dài en soie et le nón lá (chapeau conique) -– grâce aux jeux de lumière.

Une comédie tournée vers l’internationale

Outre le nombre d’artistes sur scène, plusieurs records ont été décernés, notamment pour "la plus grande salle de spectacle au Vietnam" (2,5 hectares) et "le spectacle en plein air ayant le plus grand nombre d’artistes" (500 artistes) par l’Organisation des records du Vietnam (Vietkings) en mars 2018.

Selon les organisateurs, cette comédie musicale ne cesse d’opérer des changements. Les contenus sont modifiés de façon régulière tous les six mois, afin d’éviter l’ennui, "pour les spectateurs, les comédiens, mais aussi pour les réalisateurs", a exprimé Nguyên Hông Hai.

"À vrai dire, jouer cette comédie en cinq scènes ou pendant cinq jours ne suffisent pas pour raconter entièrement l’histoire de Faifo aux visiteurs. Après chaque spectacle, on revoit ensemble les éléments à corriger et les nouvelles techniques à ajouter", a-il confié.

Formation des villages de pêcheurs à Faifo.

Mei Shuai Yuan, le réalisateur du spectacle "Mémoires de Hôi An", ne cache pas son ambition d’en faire un chef-d’œuvre de renommée internationale. Un succès remarqué par plus de 200 journaux et agences de presse du monde, fait de cette comédie musicale, la destination favorite d’environ 200 voyagistes vietnamiens et étrangers. Le 14 mars dernier, il a été projeté à Times Square, à New York, pour le public américain.

En 2019, le spectacle a déjà accueilli près d’un million de visiteurs, un nombre qui ne cesse de croître. 
 
"J’ai trouvé cette comédie magnifique, le parfait équilibre entre danse, musique et narration. Je pense que tous les spectateurs ont pu en apprendre davantage sur la ville de Hôi An. Personnellement, j’ai adoré la scène du mariage, qui représente cette période particulière de notre pays", a partagé Trinh Ngoc Nguyên, un spectateur de Hanoï.

"Je recommanderai ce spectacle à mes proches sans hésiter ! Il faut le voir dès son arrivée à Hôi An, car il représente la culture et l’histoire du Vietnam avec une musique extraordinaire, des comédiens talentueux et de belles danses", a souligné Jimmy Ho et Claire Choo, deux Australiens.
 
"Comme je suis né ici, je souhaite présenter la culture de ma ville natale à tous les visiteurs, vietnamiens et internationaux. Ce spectacle est une grande fierté pour moi", a souligné le comédien Nguyên Tân Dat.
 
Texte et photos : Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

La 11e édition du Festival de Huê en 2020 sera inaugurée le 28 août La 11e édition du Festival de Huê en 2020 ouvrira ses portes le 28 août de cette année au lieu du début d'avril comme prévu précédemment en raison de l’évolution complexe de COVID-19, a annoncé le comité d'organisation dudit festival le 20 février.