27/09/2019 23:57
Un meeting répondant à la Journée mondiale pour la prévention et la lutte contre la rage (28 septembre) ayant pour thème "Rage: Vacciner pour l’éliminer" a eu lieu le 27 septembre dans la ville de Ba Ria, province de Bà Ria - Vung Tàu (Sud).

Cet évènement a été organisé par le ministère de la Santé, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en collaboration avec le Comité populaire provincial de Ba Ria – Vung Tau.

Dans le cadre du meeting, des séances de vaccinations gratuites pour les chiens, les chats de Vung Tau. Photo : VNA/CVN

Lors de ce meeting, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Phung Duc Tien a appelé des efforts conjoints des branches, secteurs, organisations, autorités de différents échelons dans le contrôle de la rage chez les hommes et les animaux.

Dans les temps à venir, ce ministère en coordination avec les autorités, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et d’autres organisations internationales, amélioreront la prise de conscience des habitants sur les mesures préventives et le traitement pour des personnes exposées au virus de la rage, ainsi que la surveillance et la notification de la maladie.

La rage est une maladie virale constamment mortelle, qui touche les mammifères, notamment les chiens, les chats, les renards et les chauves-souris. Le virus est transmis à l’homme par la salive d’un animal atteint de rage. La rage est mortelle dans 100% des cas et le décès survient en quelques jours après le début des signes cliniques. Malgré des succès de la médecine moderne dans la recherche et la prévention de la rage, cette maladie est toujours un problème de la santé publique dans de nombreux pays du monde.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), chaque année, de 50.000 à 70.000 personnes sont mortes de la rage et plus de 10 millions de personnes sont soumises à un traitement après exposition à des animaux chez lesquels on soupçonne la rage. Au Vietnam, une centaine de cas mortels ont été recensés par an.

Ba Ria – Vung Tau est l’une des localités ayant bien réalisé la prévention et la lutte contre la rage. En septembre, le taux de vaccination dans ses 82 communes a atteint 75,5%. Les mesures de contrôle des chiens ont été également renforcées. Lors de cet événement, les représentants des ministères de la Santé, de l’Agriculture et du Développement rural, le Comité populaire provincial de Ba Ria-Vung Tau et des organisations internationales ont signé des engagements visant à unir leurs efforts dans la prévention et la lutte contre la rage, et à organiser des séances de vaccinations gratuites pour les chiens, les chats de Vung Tau.

Après la cérémonie, un millier de personnes dont des élèves ont défilé sur les voies au centre du district de Nghia Lo afin de faire de la prévention en ce domaine.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2019"

La Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 prévue en décembre Ayant pour thème "Rendez-vous à Cà Mau", la Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 aura lieu du 10 au 15 décembre avec de nombreuses activités intéressantes et la participation du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et de la République de Corée.