28/12/2019 22:10
L’économie vietnamienne en 2019 a continué d’obtenir de nombreuses réalisations, et ce malgré le ralentissement de l’économie mondiale, ont remarqué les médias internationaux.  
>>Banque mondiale: les perspectives du Vietnam restent positives
>>Économie vietnamienne, évaluations et perspectives
>>Confiance continue des investisseurs étrangers vis-à-vis de l’économie du Vietnam

2019 est la deuxième année consécutive que le Vietnam enregistre une croissance de plus de 7% depuis 2011. Photo : VNA/CVN

L'Agence France Presse (AFP) a rapporté que le Produit intérieur brut (PIB) du Vietnam a connu une croissance de 7,02% selon des statistiques officielles publiées le 27 décembre et ses exportations, de 8,01% pour une valeur totale de près de 517 milliards d'USD.

Le Vietnam est l’une des économies asiatiques affichant la croissance la plus élevée depuis une décennie. Sa croissance est tirée vers le haut par la bonne santé du secteur manufacturier dont le textile-habillement et l'assemblage électronique pour de grandes marques internationales. En 2019, le pays a signé un accord de libre-échange avec l’Union européenne (UE), promettant la réduction de droits de douane et favorisant le commerce bilatéral, selon Micheal McAdoo, expert du groupe consultatif américain Boston.

Reuters a estimé que l’investissement direct étranger (IDE) avait contribué pour une part importante à la croissance économique du Vietnam, ajoutant que 70% des exportations nationales avaient été apportées par les entreprises à participation étrangère.

Le Vietnam a gagné 15 places dans le classement des meilleures économies en termes d’investissement en 2019, dépassant des voisins en Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie, Singapour), a noté l’agence de presse Regnum. Selon un classement du Forum économique mondial, le Vietnam a gagné 10 places en termes de Compétitivité mondiale (GCI), se classant 67e parmi 141 économies, et s'affirmant comme l'économie ayant la meilleure amélioration des points dans le monde.

Une "étoile brillante"

Dans le contexte de ralentissement de l’économie mondiale, le Vietnam est toujours l’étoile la plus brillante avec une croissance soutenue et stable, a souligné Vladimir Mazyrin, directeur du Centre d’études sur le Vietnam et l’ASEAN de l’Institut d’Extrême-Orient relevant de l’Académie des Sciences de Russie.

Dans une interview accordée à l’agence Sputnik, l’expert russe a déclaré apprécier les politiques du Vietnam pour assurer un climat des affaires favorables et soutenir les entreprises, dont les PME. Il a en outre insisté sur les efforts et les réalisations du pays pour participer à des accords de libre-échange, simplifier les formalités de création d’entreprise, développer l’e-gouvernance et l’économie numérique, favoriser l’entrepreneuriat…

La réforme des politiques économiques et la signature de nombreux accords commerciaux importants ont contribué à améliorer la compétitivité et l'intégration internationale du Vietnam, a écrit US News & World Report. Cette année, le Vietnam est classé 42e en matière d'Indice mondial d'innovation technologique (GII), soit une hausse de trois places selon un rapport de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Il s’agit du rang le plus élevé jamais atteint par le Vietnam.

L'agriculture constitue l'un des secteurs piliers de l'économie nationale.
Photo : VNA/CVN

L’enquête Expat Insider 2019, menée par le réseau InterNations, a également montré que le Vietnam était l’un des meilleurs pays pour les expatriés. Le Vietnam a progressé de la 14e place en 2018 à la 2e place dans ce classement cette année. Les expatriés plébiscitent le Vietnam pour les perspectives de carrière ainsi que les finances personnelles. Ils se réjouissent du coût et de la qualité de la vie locale grâce à une population très sympathique envers les étrangers.

L'augmentation des investissements directs étrangers et la "haute demande intérieure illustrée par la forte croissance récente des ventes au détail" maintiendront leur vitesse en fin d'année et au début 2020, ont indiqué Linda Liu et Chua Hak Bin, économistes de Maybank.

De nombreuses institutions financières internationales ont donné des prévisions très positives sur les perspectives de l’économie vietnamienne. Edward Lee, économiste en chef pour l'ASEAN et l'Asie du Sud de Standard Chartered Vietnam, s’est déclaré convaincu que la bonne tendance devrait se poursuivre jusqu'en 2021.

La Banque asiatique de développement (BAD) a également révisé à la hausse ses prévisions de croissance pour le Vietnam de 6,7% à 6,8% pour 2020, tout en revoyant à la baisse celles pour certains pays asiatiques notamment Chine et Inde qui sont plombés par des facteurs à la fois externes et internes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.