07/02/2017 11:14
La Première ministre britannique Theresa May a exhorté le 6 février les députés de son propre parti à ne pas "entraver" la volonté des Britanniques, à deux jours d'un vote historique qui ouvrira ou non la voie au déclenchement du Brexit.
>>Brexit: le gouvernement britannique publie son "livre blanc"
>>Brexit : des députés qui votent à contre-cœur
  
La Première ministre britannique Theresa May, le 1er février 2017 à la sortie du 10 Downing street à Londres. Photo :  AFP/VNA/CVN

"Le message est clair et s'adresse à tous : le moment n'est pas venu d'entraver la volonté du peuple britannique", a déclaré la cheffe du gouvernement conservateur devant la chambre des Communes.

Les députés britanniques approuveront ou non le 8 février un projet de loi donnant les pouvoirs à Theresa May de lancer la procédure de divorce avec l'Europe. Mais un député conservateur a affirmé ce week-end que 27 de ses collègues s'apprêtaient à voter en faveur de plusieurs amendements visant à réduire la marge de manoeuvre du gouvernement conservateur sur le Brexit.

Certains élus de la majorité s'inquiètent en effet de la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen. La chambre des Communes devrait cependant adopter le texte : plus des deux tiers des députés s'étaient opposés au Brexit lors de la campagne du référendum du 23 juin, mais une majorité d'entre eux estiment désormais difficile de s'opposer à la volonté des électeurs, qui se sont prononcés à 52% pour une sortie de l'UE.

Mme May a promis qu'elle déclencherait l'article 50 du Traité de Lisbonne - qui ouvrira les négociations de sortie de l'UE - avant fin mars.

Les députés britanniques ont voté mercredi dernier à une large majorité en faveur de la poursuite de l'examen du projet de loi, mais 47 députés travaillistes ont bravé la consigne de leur chef Jeremy Corbyn en refusant d'entériner l'examen du texte sur la sortie de l'UE.

Seul un député conservateur, le très europhile Kenneth Clarke, a voté contre.  Trois nouvelles journées de débats, consacrées notamment à l'étude de quelque 140 pages d'amendements sur le projet de loi, doivent être entamées le 6 février, avant le vote du 8 février.
    
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).