13/11/2020 15:05
La Macédoine du Nord s'est qualifiée jeudi 12 novembre pour la première compétition majeure de son histoire et la Hongrie a également validé son billet pour l'Euro-2020 grâce à une fin de match renversante.
>>Golf : Nadal de la petite balle jaune à la petite balle blanche
>>Golf : l'US Open féminin à huis clos à cause du coronavirus

L'Américain Tiger Woods lors du 1er tour du Masters d'Augustan le 12 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le "Tigre" est à l'affût : le tenant du titre Tiger Woods, en quête d'un 16e Majeur, a pris un solide départ derrière le leader provisoire Paul Casey au Masters d'Augusta, jeudi 12 novembre lors d'une première journée perturbée par la pluie et interrompue par l'obscurité.

Ce sont pas moins de 44 golfeurs sur les 92 engagés qui devront finir leur premier tour tôt vendredi matin 13 novembre à partir de 07h30 heure locale (12h30 GMT, 13h30 françaises), dans des conditions appelées à être plus clémentes jusqu'à dimanche 15 novembre. Ce jeudi 12 novembre, les orages ont retardé le tee-time de presque trois heures.

Pour la première fois en 84 éditions, le prestigieux tournoi du Grand Chelem d'avril a été reporté à novembre en raison de la pandémie de COVID-19. Mais qu'importe la saison, printanière ou automnale, le soleil ou la pluie, Woods, en quête d'un 6e titre à Augusta pour égaler Jack Nicklaus, y garde ses bons repères.

Auteur de quatre birdies, il a rendu une carte de 68, égalant son meilleur score réussi sur un premier tour dans ce tournoi, pour se classer 5e en compagnie de sept autres concurrents, dont le Sud-Africain Louis Oosthuizen, l'Anglais Lee Westwood, le Japonais Hideki Matsuyama ou encore l'Américain Patrick Reed.

"J'ai la sensation d'avoir tout fait très bien. J'ai bien drivé, bien putté, mes coups de fers étaient bons. J'aurais juste aimé rentrer un peu plus de putts parce que je les ai tous ratés du côté haut du trou", a commenté la star de 44 ans.

"Connaissance prépondérante" 

"Je crois que c'est surtout ma connaissance de ce parcours qui a été prépondérante. J'ai partagé tant de séances d'entraînement avec d'anciens vainqueurs. J'ai pu en plus être capable de m'y imposer tôt dans ma carrière et donc de pouvoir revenir chaque année, d'engranger un savoir précieux à chaque édition", a dit Woods pour expliquer cette probante entame.

Bien placé, il n'en reste pas moins à trois longueurs du leader Paul Casey, qui reste sur une 2e place au dernier Championnat PGA, son meilleur classement en Grand Chelem.

L'Anglais âgé de 43 ans a été remarquable sur son premier tour, avec un eagle réussi au 2e trou et cinq birdies pour un total de -7 (65).

"Je n'ai pas vraiment joué un grand golf depuis que la pandémie s'est installée. Je suis si excité et heureux d'être ici, j'ai beaucoup travaillé pour bien jouer sur ce parcours et ça payé", s'est-t-il félicité.

Il devance de deux coups les Américains Webb Simpson et Xander Schauffele. Justin Thomas, qui les a rejoint juste avant la nuit après dix trous disputés, pourra tenter de l'inquiéter tôt vendredi matin au moment de finir son premier tour.

"Chanceux" DeChambeau 

Parmi les autres prétendants pour endosser la fameuse veste verte, le N°2 mondial Jon Rahm a lui aussi bien commencé son tournoi, avec un total de -3 (69) qui le place au 13e rang provisoire. Un troisième bogey sur son avant-dernier trou, après un eagle et quatre birdies, l'a empêché d'accrocher le wagon Woods.

Le N°1 mondial Dustin Johnson, qui a contracté le coronavirus il y a quelque semaines, fait partie avec l'Anglais Justin Rose des sept joueurs qui côtoient l'Espagnol, mais après seulement 9 trous joués.

Quant à Bryson DeChambeau, lauréat du dernier US Open, il a connu une journée en forme de montagnes russes. Mais ses deux birdies aux derniers trous lui ont permis de finir en embuscade avec -2 (70) à la 21e place, effaçant notamment un double bogey commis sur le 13e.

"Je me sens chanceux d'avoir ce score. Je n'ai pas bien exécuté mes coups. Aujourd'hui, ce n'était pas mon meilleur golf et pourtant je suis à -2...", a dit le 6e mondial.

Enfin, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, qui vise un premier sacre aux Masters pour compléter sa collection de Grands Chelems, et le jeune Américain Collin Morikawa, vainqueur cet été de l'USPGA, ont aussi dû stopper leur tour. Ils en étaient à 0 après neuf et dix trous. Eux aussi pourront essayer de faire mieux dans quelques heures.

Seul Français en lice, Victor Perez a lui correctement entamé son tournoi. Il en était à -1 après sept trous.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.