14/11/2021 15:59
Le N°1 mondial Novak Djokovic est à Turin (14-21 novembre) pour parachever une année 2021 de records, en égalant celui de victoires aux Masters, cette compétition qui réunit les huit meilleurs joueurs de la saison et où il vise un sixième sacre comme Roger Federer.
>>Tennis : Alcaraz remporte le Next Gen 2021
>>Masters ATP : Djokovic avec Tsitsipas, Rublev et Ruud

Le Serbe Novak Djokovic, lors de la finale du Masters 1000 de Paris, le 7 novembre à l'AccorHotels Arena.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les Masters 2021, qui seront organisés pour la première fois à Turin (Italie) après douze éditions à Londres, seront pour la première fois depuis 2016 privés des deux légendes Federer et Rafael Nadal.

Au cours d'une année 2021 particulièrement faste (5 titres, dont 3 Grands Chelem, sur 11 tournois joués), Djokovic a battu les records de semaines passées à la place de N°1 mondial (347 lundi 15 novembre), de saisons terminées au sommet de la hiérarchie mondiale (7). Il a égalé le record de titres majeurs (20) en remportant l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon, avant d'échouer dans sa quête du Grand Chelem calendaire en finale de l'US Open contre le Russe Daniil Medvedev.

Vainqueur de son 37e Masters 1000 dimanche 14 novembre à Paris, il a battu le record de victoires dans cette catégorie de tournois. Pourtant, il n'a plus remporté les Masters depuis 2015.

Question d'énergie

"Dans la première partie de ma carrière, c'était l'un des tournois où je réussissais le mieux, je l'ai même gagné trois fois d'affilée (en réalité quatre, de 2012 à 2015 après un premier titre en 2008, ndlr), a rappelé vendredi 12 novembre le joueur de 34 ans. Maintenant, je n'ai peut-être plus la réserve d'énergie nécessaire en fin de saison". Ce qui explique, selon lui, pourquoi les dernières éditions des Masters ont été remportées par des joueurs plus jeunes.

"Dimitrov, Tsitsipas, Zverev, qui ont gagné les Masters ces dernières années, y ont remporté leur premier grand titre. C'était peut-être la première, deuxième ou troisième fois qu'ils se qualifiaient, ils étaient frais, motivés, n'avaient pas grande chose à perdre contrairement à certains d'entre nous qui étions là depuis un moment", a estimé le Serbe.

Cette année, il a certes joué moins de tournois que par le passé, mais ceux qu'il a disputés ont été "exténuants physiquement, mentalement et émotionnellement, en particulier ceux du Grand Chelem (...) à cause de la possibilité d'écrire l'histoire".

Nouvelle vague

La joie du Serbe Novak Djokovic, après sa victoire en finale des Masters 1000 de Paris, le 7 novembre à l'AccorHotels Arena.
Photo : AFP/VNA/CVN

S'il a dominé la saison, la relève s'est cependant faite de plus en plus pressante : Daniil Medvedev (25 ans), vainqueur des Masters 2020, a remporté son premier Majeur à New York, Alexander Zverev (24 ans) a gagné deux Masters 1000 (Madrid et Cincinnati) ainsi que la médaille d'or olympique à Tokyo, Stefanos Tsitsipas a décroché son premier Masters 1000 (Monte-Carlo) et mené deux sets à zéro contre Djokovic en finale à Roland-Garros.

"J'ai bien joué cette année, j'ai gagné cinq tournois et je suis le seul à avoir gagné plusieurs Masters 1000. Donc je ne suis pas venu là juste pour participer !", a prévenu Zverev.

Contrairement au public londonien qui n'avait plus d'enfant du pays à soutenir depuis 2016 et le sacre d'Andy Murray, celui de Turin sera derrière Matteo Berrettini, le finaliste de Wimbledon. "Je ressens de la pression, mais c'est de la bonne pression. Je sais que le public sera de mon côté", a-t-il commenté.

Le plateau est complété par le Russe Andrey Rublev, 24 ans et finaliste à Monte-Carlo et Cincinnati cette année, qui s'est qualifié pour la seconde année consécutive.

Feront leurs débuts dans ce "tournoi des Maîtres" le Polonais Hubert Hurkacz, 24 ans, vainqueur à Miami et bourreau de Federer en quarts à Wimbledon en lui ayant infligé un 6-0 dans le 3e set, ainsi que le Norvégien Casper Ruud, 22 ans et vainqueur de cinq titres cette année.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.