19/09/2020 15:43
Novak Djokovic, en bataillant, et Rafael Nadal, plus facilement, ont décroché vendredi 18 septembre leur billet pour les quarts de finale du Masters 1000 de Rome, avec la perspective inattendue de disputer les demi-finales et la finale devant du public.
>>Masters 1000 de Rome : Monfils rate son retour
>>Tournoi de Rome : atterrissage en douceur pour Djokovic et Nadal

Le Serbe Novak Djokovic face à son compatriote Filip Krajinovic en 8e de finale du tournoi de Rome, le 18 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Mille spectateurs, la jauge finalement concédée par les autorités italiennes pour les deux derniers jours du tournoi, "c'est mieux que rien", a lancé Djokovic, à qui les "fans manquent".

"Si c'est suffisamment sûr, c'est fantastique", a abondé Rafael Nadal, qui avait regretté cette semaine l'absence des spectateurs au Foro Italico. L'Espagnol comme la tête de série N°1 Simona Halep, deux fois finaliste à Rome, comptent sur "l'énergie" du public italien.

Cette motivation supplémentaire pour les favoris, leurs adversaires du jour n'en avaient sans doute pas besoin. Djokovic a néanmoins dû s'employer face à son compatriote - et "ami" - Filip Krajinovic (7-6, 6-3).

À moins de dix jours de Roland-Garros, "Djoko" est encore en rodage sur terre battue, en témoignent quelques ratés inhabituels, lors d'une première manche accrochée. Avec près de 01h30 de jeu, ce premier set est "clairement l'un des plus longs que j'ai jamais joués !", a reconnu "Nole".

"Rafa" déroule

Un break rapide dans le second set et moins de déchets dans le jeu lui ont toutefois permis de terminer plus détendu ce deuxième match depuis sa disqualification à l'US Open, synonyme de première défaite en 2020.

L'Espagnol Rafael Nadal face au Serbe Dusan Lajovic en 8e de finale du tournoi de Rome, le 18 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Djokovic rencontrera en quart de finale l'Allemand Dominik Koepfer, issu des qualifications, qui a mis fin à la belle aventure dans le tournoi du jeune Italien Lorenzo Musetti, 18 ans et 249e joueur mondial, auteur de la "perf" de la semaine contre Stan Wawrinka au 1er tour.

Le rythme, Rafael Nadal l'a déjà trouvé : après les deux jeux abandonnés à son compatriote Pablo Carreno Busta pour son entrée en lice mercredi 16 août, le N°2 mondial en a lâchés quatre au Serbe Dusan Lajovic (6-1, 6-3).

Ses premiers signes de fatigue, l'Espagnol les a montrés quand on pensait le match plié à 4-0 dans la seconde manche. Il a alors resserré la vis face au Serbe, 25e mondial, qui venait de prendre trois jeux. Mais le Majorquin a plutôt donné l'impression d'avoir trouvé la bonne carburation dans sa quête d'un 10e titre à Rome.

Chez les dames, les N°1 et 2, Simona Halep et la tenante du titre Karolina Pliskova, ont elles aussi validé en deux sets leur billet pour les quarts. Comme l'Ukrainienne Elina Svitolina, sacrée à Rome en 2017 et 2018, qui a battu en soirée l'expérimentée Svetlana Kuznetsova. 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Des rues ornées de fresques dans une campagne paisible Les peintures murales, inspirées de l’histoire, de la culture et de la vie des gens, ont créé une nouvelle vitalité dans la campagne paisible de l’ancienne capitale Hoa Lu.