26/05/2018 15:59
Les premiers brisent un silence de 36 ans, les seconds reviennent après 10 ans d'absence, tous deux ont incarné la foisonnante scène rock rennaise: Marquis de Sade joue samedi 26 mai à Paris à Villette Sonique, The Married Monk sort vendredi 25 mai un album enthousiasmant.
>>Festival de Cannes: le retour de Spike Lee et Lars von Trier, Kore-Eda émeut
>>Extravagance audiovisuelle, l'Eurovision fait son show à Lisbonne

Le groupe Marquis de Sade. Photo: AFP/VNA/CVN

Il n'est jamais simple de reformer un groupe de rock. Souvent, les motivations sont essentiellement financières, donc mauvaises, et accouchent d'expériences guère concluantes. Autant pour les musiciens, forcés de se retrouver, que pour leurs fans, déçus de ne pas voir leurs héros à la hauteur des attentes.

Pour ce qui est de ces deux groupes, à l'esthétique post-punk glaciale côté Marquis de Sade, à la pop plus exubérante chez The Married Monk, nulle risque de cet ordre.

"Pour nous, il n'y a pas vraiment d'enjeu économique", assure Christian Quermalet, la voix et la tête pensante de Married Monk, créé il y a 25 ans et qui sort son sixième opus Headgearalienpoo (clin d'oeil à Edgar Allan Poe?). "On n'a jamais été des gros vendeurs. On a dû atteindre les 6.000, 7.000 disques au maximum à une époque", dit-il.

Une époque qui remonte au début des années 2000 lorsque parurent successivement R/O/C/K/Y et The Belgian Kick, deux albums devenus des références avec le temps.

Pour Marquis de Sade, créé en 1977 et dissous seulement après quatre ans et deux disques cultes, Dantzig Twist et Rue de Siam qui ont posé les fondations d'un certain rock made in France, la "notion de plaisir était indispensable" à leur reformation, explique le guitariste Frank Darcel.

Pour rappel, ses différends artistiques avec le magnétique chanteur Philippe Pascal ont fait imploser le groupe.

"On lorgnait chacun vers des choses musicales différentes. Par ailleurs, étant moi-même issu du punk, je ne me voyais pas m'inscrire dans la durée avec un projet", explique Darcel, qui fonda ensuite le groupe Octobre et façonna le son des premiers disques d'Étienne Daho.
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.