21/03/2018 16:57
>>Afrique du Nord : la BAD table sur une croissance de 5% pour 2018
>>Le Maroc et le Mali déterminés à renforcer leurs relations
>>La Banque mondiale prévoit une croissance de 3,1% pour le Maroc en 2018

L'inflation a progressé au Maroc tout en restant à des niveaux modérés, pour atteindre 1,8% en 2018, après une décélération à 0,7% en 2017, selon les prévisions de la Banque centrale (Bank Al-Maghrib). "L'inflation a connu, comme prévu dans le rapport sur la politique monétaire de décembre dernier, une décélération en 2017 à 0,7%, résultat d'un recul des prix des produits alimentaires à prix volatils, alors qu'au moyen terme, elle augmenterait tout en restant à des niveaux modérés, pour atteindre 1,8% en 2018, portée notamment par le relèvement des tarifs réglementés, et revenir à 1,5% en 2019", explique la Banque centrale dans un communiqué publié mardi 20 mars à l'issue de la 1ère réunion trimestrielle de son Conseil au titre de 2018. En revanche, la composante sous-jacente de l'inflation s'est accélérée à 1,3% en 2017, après une sensible baisse temporaire en 2016 à 0,8%, et devrait, sous l'effet de la consolidation de la demande intérieure et de la hausse de l'inflation importée, se situer à 1,4% en 2018 puis à 1,9% en 2019, précise Bank Al-Maghrib. Pour la croissance de l'économie, elle se serait accélérée à 4% en 2017 et devrait ressortir à 3,3% en 2018, avant de s'accélérer à 3,5% en 2019. Pour 2018, les prévisions de Bank Al-Maghrib, établies sur la base des données pluviométriques et de la situation du couvert végétal arrêtées au 10 mars, font ressortir une estimation de la production céréalière autour de 80 millions de quintaux et une hausse de la valeur ajoutée agricole de 2,3%, tandis que les activités non agricoles poursuivraient leur reprise avec un taux de 3,2%, ce qui amènerait la croissance globale à 3,3%, précise la même source.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.