01/11/2014 16:16
«Le marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville connaît une reprise, mais les difficultés demeurent», a estimé l’Association municipale de l’immobilier (HoREA) à la conférence sur le «Résultats des affaires commerciales des neuf premiers mois de 2014, plan pour la fin de l’année et 2015 de l’HoREA», tenu le 31 octobre à Hô Chi Minh-Ville.

Le président de l’HoREA, Lê Hoàng Châu (debout), à la conférence «Résultats des affaires commerciales des neuf premiers mois de 2014, plan pour fin 2014 et l’année 2015 de l’HoREA».


Selon l’HoREA, pendant les neuf premiers mois de 2014, le marché mobilier de Hô Chi Minh-Ville a connu une reprise certaine, régulière, avec un volume d’échanges en nette hausse. La mise en service de la rue Pham Van Dông et de la première phase de l’autoroute Long Thành – Dâu Giây, la mise en chantier du métro N°1 et d’autres infrastructures ne sont pas étrangers à cette reprise du marché immobilier.

Le segment des logements de moins de 70 m2 et à prix «raisonnable» (moins de 15 millions de dôngs/m2) connait une croissance forte, avec comme projets phares ceux de la sarl de la construction et de commerce Lê Thành, des compagnie par actions de l’investissement Nam Long, Phuc Khang, Hung Thinh, etc.

Dans le segment des logements dits «supérieurs», on peut citer les projets de de la compagnie de l’investissement Van Thinh Phat, des compagnies Novaland, Thu Duc, Phu Long, Phu My Hung, etc.

Un coin de Hô Chi Minh-Ville.


Concernant les bureaux de location, la reprise a été légère. Dans le 1er arrondissement, le prix est de 16 à 17 dollars/m2/mois, soit une somme assez raisonnable.

À Hô Chi Minh-Ville, beaucoup de nouveaux projets ont été mis en chantier pendant les neuf premiers mois, dont la cité Tân Cang (43 ha), la cité urbaine de Thu Thiêm.

«Malgré la reprise du marché immobilier, ce marché fait toujours face à de nombreuses difficultés. Cela a des influences sur les entreprises d’investissement et de commerce immobiliers, les banques et organismes de crédit, les habitants à bas revenus, le budget de l’État et même sur le marché du travail», a estimé Lê Hoàng Châu, président de l’Association municipale de l’immobilier.

Accélérer la reprise du marché immobilier

«L’HoREA écoute et partage les difficultés de ses membres et cherche à trouver des solutions. Dans les temps à venir, l’HoREA proposera des plans stratégiques afin d’accélérer la reprise du marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville et du Vietnam plus largement», a affirmé Lê Hoàng Châu.

Ces plans comprennent l’organisation de séminaires et de dialogue avec les entreprises immobilières et les dirigeants de la ville afin de chercher des solutions, d’une foire sur «immobilier, construction, matières premières de construction» en avril 2015, la fondation du «Club du Café de l’immobilier», la création d’une émission sur l’immobilier à la chaîne télévisée FBNC, le renforcement des activités de communication et de promotion...

HoREA a lancé également les propositions suivantes: autoriser les Viêt kiêu (Vietnamiens de la diaspora) à acheter et posséder des logements, créer des politiques afin que les étrangers puissent devenir propriétaires plus aisément, supprimer la réglementation de la Loi sur le commerce immobilier (modifiée) selon laquelle les investisseurs doivent voir leur projet avalisé, etc.


Texte et photos Nguyên Dat/CVN






Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.