20/02/2020 16:48
Selon le Service du plan et de l'investissement de Hô Chi Minh-Ville, en 2019, les entreprises vietnamiennes ont investi à l'étranger avec un montant total de plus de 508 millions d'USD, se concentrant sur les domaines du commerce de gros - détail, agriculture - foresterie - pêche et science et technologie. Les experts ont déclaré que l'immobilier deviendra un domaine potentiel pour les entreprises vietnamiennes dans le contexte international.

>>Hô Chi Minh-Ville, un des meilleurs marchés immobiliers en Asie-Pacifique
 

De nombreuses opportunités pour les entreprises vietnamiennes sur le marché immobilier international. Photo : VNA/CVN


Parallèlement à la vague d'investissements étrangers sur le marché vietnamien des investisseurs internationaux, les entreprises immobilières nationales ont également tendance à rechercher des opportunités et à investir dans des projets sur de nombreux marchés mondiaux.

Selon Doan Van Cuong, spécialiste de la question, les zones à potentiel d'exploitation et de développement immobilier ont été enregistrées grâce à la présence de nombreux grands promoteurs immobiliers tant au pays qu'à l'étranger. Trouver un nouveau marché à l'étranger est une tendance recherchée par les grands promoteurs immobiliers.

"Ces dernières années, l'immobilier à l'étranger a été un domaine qui n'a pas été ciblé par de nombreuses entreprises vietnamiennes, car le marché intérieur était prioritaire. Par conséquent, le marché immobilier étranger a un grand potentiel et offrira de nombreuses opportunités aux entreprises vietnamiennes. C'est le moment où les promoteurs immobiliers vietnamiens se concentrent sur le renforcement de leur force intérieure pour se préparer à une nouvelle direction d'investissement vers les marchés étrangers", a déclaré cet expert.

Partageant le même point de vue, le Pdg de Savills Vietnam, Neil MacGregor, a déclaré que les entreprises immobilières vietnamiennes ont de nombreuses opportunités d'étendre leurs investissements à l'étranger, sous de nombreuses formes avec des entreprises immobilières hors du territoire vietnamien.

"Alors que les investisseurs étrangers poursuivent des plans d'investissement au Vietnam depuis de nombreuses années, d'autres commencent à chercher des partenaires vietnamiens pour leurs activités d'investissement ailleurs. Ce nombre n'est pas significatif pour le moment, mais nous voyons également de nombreuses nouvelles approches pour de nombreux types de projets différents, des centres de villégiature, des bureaux, des centres éducatifs et/ou de santé", a déclaré MacGregor.

Attention aux risques

Selon MacGregor, outre les opportunités d'investissement potentielles, l'investissement offshore présente également des risques potentiels, qui proviennent pour la plupart de différences culturelles et juridiques. Si l'on se concentre sur les marchés émergents de la région, le risque de système juridique et les tendances du marché mèneront facilement à l'échec si les investisseurs ne peuvent garantir un capital d'investissement et un plan solides et à long terme.

"Dans le même temps, les entreprises vietnamiennes devront également faire face aux plus grandes difficultés que sont les besoins des populations sur les marchés plus développés et la concurrence directe avec les entreprises locales", a ajouté MacGregor.

Selon l’expert Hoàng Nguyêt Minh, pour que les processus d'investissement soient solides, les investisseurs doivent accorder une attention particulière aux études de marché, pour s'assurer qu'ils comprennent les pratiques de négociation du marché, les goûts des gens, la tendance du marché, la taille de l'offre dans le futur. L'étude de marché doit prendre en compte le retard dans la réalisation d'une transaction et l'obtention d'une licence d'investissement pour un nouveau projet dans le pays d'accueil.

"Si vous investissez dans un projet de logement, le moment de vendre est le plus important, si au bon moment le marché baisse, le projet ne sera pas arrêté et attendra le temps de rouvrir pour la vente. Cependant, pour les projets commerciaux, le contrôle des flux de trésorerie à long terme de sept à dix ans permet aux investisseurs de choisir plus facilement un délai raisonnable pour céder, augmenter le taux d'investissement et minimiser les risques sur les facteurs du marché pour les investisseurs", a précisé Hoàng Nguyêt Minh.

En outre, avant de prendre des décisions d'investissement, il est nécessaire de comprendre le processus et la méthode d'investissement dans le pays investisseur, afin de s'assurer qu'il n'y a pas de risques juridiques. Une bonne maîtrise des capitaux à moyen et long terme est également un enjeu important pour assurer la mise en œuvre du projet conformément au calendrier de vente.

 

Minh Thu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.