29/04/2020 18:19
L’heure actuelle est une période difficile pour de nombreux investisseurs, vietnamiens comme étrangers. Cependant, il s'agit d'une excellente occasion pour certains particuliers et entreprises ayant de bonnes capacités financières et expériences.
>>Le marché immobilier de Hô Chi Minh-Ville s’écroule en raison de la pandémie
>>Pour relancer le marché immobilier

Selon Savills Vietnam, l'impact de la pandémie de COVID-19 devrait durer jusqu'à la fin de l’année.
Photo : Minh Thu/CVN

Bien que la pandémie de COVID-19 se propage rapidement dans de nombreux pays et cause de graves dommages à l'économie mondiale, le Vietnam continue de contrôler efficacement la pandémie tout en s'assurant que les activités économiques ne soient pas interrompues malgré une échelle plus étroite qu'auparavant et une croissance économique à court terme encore significativement affectée.

Au premier trimestre 2020, le GDP du Vietnam a augmenté de 3,82% par rapport à la même période de l'année dernière, soit le taux de croissance le plus faible des dix dernières années. Selon l'Office général des statistiques, au premier trimestre 2020, le secteur des entreprises a rencontré de nombreuses difficultés en raison des effets directs de l'épidémie de COVID-19. Le nombre de celles ayant suspendu temporairement leurs activités est en augmentation de 26% par rapport à la même période de l'an dernier.

Su Ngoc Khuong, directeur principal de Savills Vietnam, a déclaré que les secteurs du commerce de détail, du tourisme et de l'hôtellerie devraient être les plus touchés, tandis que le secteur manufacturier est également en déclin en raison de perturbations de la chaîne d'approvisionnement et les commandes ont diminué en raison de la baisse rapide de la consommation mondiale.

Pour la première fois, le nombre de visiteurs internationaux devrait diminuer après dix années consécutives de croissance. Le Vietnam a également connu une baisse importante des arrivées internationales, dont la Chine et la République de Corée étaient les deux marchés les plus importants, représentant 56% des arrivées internationales au Vietnam en 2019.

Quant au commerce de détail, l'augmentation des mesures de distanciation sociale a pour effet de réduire la consommation. La plupart des locataires de locaux commerciaux ont déclaré que leurs revenus avaient chuté et s'attendaient à des réductions de loyer pour partager le fardeau.

Quant aux logements locatifs, ils surveillent les progrès et l'impact de la pandémie de COVID-19 et envisagent des mesures pour réduire les loyers jusqu'à -50% pendant le pic de la pandémie.

En outre, pour surmonter les difficultés causées par la pandémie de COVID-19, une série de politiques préférentielles gouvernementales ont été adoptées, telles que la réduction des impôts et l'extension de leur paiement ainsi que la location de terrains pour les entreprises frappées par la maladie. En outre, une enveloppe de 250.000 milliards de dôngs a été accordé pour soutenir les capitaux nécessaires à la production et aux activités commerciales et pour améliorer l'accès aux prêts des clients. Cela permettra d’appliquer rapidement des mesures de soutien telles que le rééchelonnement, le remboursement et les exemptions de taux d'intérêt et la réduction de frais divers. En outre, le gouvernement a demandé aux organismes concernés de revoir et de réduire les procédures administratives et d'accélérer le décaissement des capitaux d'investissement.

Selon Savills Vietnam, l'impact de la pandémie de COVID-19 devrait durer jusqu'à la fin de l’année et les services touristiques et hôteliers pourraient être la première industrie à se redresser fortement et rapidement. Avec une majorité de touristes vietnamiens (82,5% du total des visiteurs en 2019) et des marchés principaux étrangers tels que la Chine et la République de Corée, on s'attend à ce que ces groupes de touristes renforcent rapidement le secteur une fois l'épidémie maîtrisée.

En évaluant l'image globale de l'investissement immobilier au Vietnam récemment, Su Ngoc Khuong a déclaré que cette période était difficile pour de nombreux investisseurs vietnamiens et étrangers. Cependant, il s'agit aussi de relever des défis notamment pour des groupes de particuliers et d'entreprises ayant une bonne capacité financière et une bonne expérience. Récemment, le marché a vu de nombreux investisseurs potentiels puissants prêts à acheter et gérer des projets fragiles.

Minh Thu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).