17/08/2017 21:29
Des agriculteurs ont mis en vente directe des tonnes de fruits et légumes, jeudi 17 août à Paris, pour promouvoir l'agriculture de proximité et protester contre l'importation de produits traités avec des pesticides, sur fond de crise des oeufs frelatés.
>>France : nouvelle hausse des créations d'emplois marchands
>>Agriculture : des audits pour les exploitations en difficulté

Marché éphémère organisé par le syndicat agricole Modef, place de la Bastille à Paris, le 17 août. Photo : AFP/VNA/CVN

Le marché éphémère, installé comme chaque année Place de la Bastille à Paris, à l'initiative du syndicat agricole du Modef (exploitants familiaux), entend, comme l'an dernier, protester contre le "dumping sanitaire", ou l'importation de produits traités avec des pesticides interdits en France, une revendication qui prend une résonance toute particulière, alors que le scandale des oeufs traités au fipronil s'est propagé depuis les Pays-Bas à au moins 17 pays d'Europe, dont l'Hexagone.

Cinquante tonnes de fruits et légumes ont été acheminés en Île-de-France depuis le Sud-Ouest, dont 17 tonnes rien que pour la Place de la Bastille.

Cette opération "de contact et de sensibilisation des consommateurs", vise en premier lieu à "promouvoir la vente directe", a expliqué à l'AFP Raymond Girardi, producteur et vice-président du Modef, en estimant que les agriculteurs sont "spoliés par les centrales d'achat et la grande distribution, qui nous achètent nos produits très peu chers et les revendent très chers aux consommateurs".

Le Modef souhaite également, par le biais de cette opération, promouvoir les circuits courts, alors que selon M. Girardi, les voisins plus ou moins proches, en Europe ou en Afrique, exportent vers la France des produits traités avec des molécules interdites sur le territoire.

"C'est ce qui se passe en France avec les œufs, le Modef dénonce ces pratiques d'importation qui sont un risque pour l'environnement et la santé publique", a souligné M. Girardi.

Pour les cerises, "on a interdit le diméthoate (pesticide fréquemment utilisé contre le moucheron asiatique drosophila suzukii, ndlr), on sait très bien que l'Espagne, le Maroc, l'Italie continuent de l'utiliser, alors ça suffit", a ajouté M. Girardi.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.