03/02/2017 19:32
>>Philippines : Duterte suspend la participation de la police dans la lutte anti-drogue
>>Le président philippin accuse les États-Unis de construire des arsenaux aux Philippines

Les Philippines ont ordonné le 2 février la fermeture ou la suspension de près d'une trentaine de mines en raison de préoccupations environnementales. Les mines concernées par la décision du gouvernement représentaient la moitié de la production de nickel du pays, lequel est utilisé pour fabriquer de l'acier. La ministre philippine de l'environnement, Gina Lopez, a ordonné la fermeture de 23 mines, essentiellement de nickel, qui ont rejeté leurs déchets dans les rivières et détruit des arbres. Cinq autres ont du arrêter leurs opérations, a-t-elle annoncé. D’après elle, ces mines ont donné un impact négatif sur les ressources hydriques des habitants locaux. Les Philippines sont le premier producteur de nickel, dont il représente près de 25% de l'offre mondiale, et le premier fournisseur de la Chine. Selon les experts, cette décision du gouvernement risque de faire flamber les cours du nickel.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Têt du Chien : plus de 18.000 visiteurs au mausolée de Hô Chi Minh De nombreux Vietnamiens et touristes étrangers ont rendu hommage au Président Hô Chi Minh en son mausolée à l'occasion du Têt du Chien 2018.