04/03/2020 15:12
La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en Irak, Jeanine Hennis-Plasschaert, a appelé mardi 3 mars les responsables politiques irakiens à écouter la population et les aspirations qu’elle exprime, alors que les manifestations anti-gouvernementales se poursuivent dans le pays.
Jeanine Hennis-Plasschaert, représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU en l'Irak, devant le Conseil de sécurité. 
Photo : ONU/CVN

"Après cinq mois de manifestations et de nombreux morts et blessés, il devrait être clair que les manifestants pacifiques - soutenus par une majorité silencieuse - ne bougeront pas sur leurs aspirations. Cela devrait être la première et la dernière préoccupation de la classe politique - mais jusqu'à présent, nous avons vu peu de résultats", a déclaré Mme Hennis-Plasschaert devant le Conseil de sécurité.

Pour l’envoyée onusienne, "pour répondre aux demandes du peuple, il faudra un effort collectif". "J'insiste à nouveau sur le fait qu'aucun Premier ministre ne peut travailler seul. Chaque acteur politique et chaque dirigeant a pour responsabilité de restaurer la confiance de l’opinion publique dans son gouvernement et ses institutions", a-t-elle fait observer.

Fin novembre dernier, le Premier ministre Abdul Mahdi a annoncé sa démission, et il y a quelques jours, le nouveau Premier ministre désigné a retiré sa candidature. Le président a désormais 15 jours pour désigner un nouveau Premier ministre.

"Tout cela prolonge l’incertitude et pose des défis importants, érodant davantage la confiance de l’opinion publique", a estimé Jeanine Hennis-Plasschaert, qui est également la cheffe de la Mission des Nations-Unies en Iraq (MANUI).

Évoquant l’extrémisme violent, la représentante du secrétaire général a souligné qu’il n’était pas possible d’ignorer la menace persistante du terrorisme en Irak.

"Bien que l'EIIL (Daech) ait été vaincu territorialement, il a continué, au cours des deux derniers mois, ses tentatives d'accroître ses opérations militaires dans le nord-est de Diyala, le Nord de Baghdad et les régions de l'Ouest de l'Irak", a-t-elle averti.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Son Doong fait partie des dix plus belles visites virtuelles du monde En cette période épidémique, il est possible d'admirer la célèbre grotte de Son Doong avec juste un téléphone ou un ordinateur. Le quotidien britannique Guardian vient de présenter les dix plus belles visites virtuelles du monde pendant les jours de confinement à cause du COVID-19, dont la grotte vietnamienne Son Doong.