23/06/2018 16:40
Le bilan de la répression des manifestations antigouvernementales au Nicaragua est monté à au moins 212 morts, a annoncé vendredi 22 juin la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH).
>>Crise au Nicaragua: offensive contre une ville rebelle, au moins trois morts
>>Nicaragua: huit morts dans les violences, le dialogue national fragilisé
 
Manifestation antigouvernementale à Masaya, au Nicragua, le 21 juin 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN

"L'action répressive de l'État a fait au moins 212 morts au 19 juin et 1.337 blessés", a indiqué la commission, en affirmant que plus de 500 personnes avaient été détenues au 6 juin.

La CIDH a conclu que "la violence étatique visait à dissuader la participation aux manifestations et à étouffer cette expression d'opposition politique", selon un rapport d'une centaine de pages présenté vendredi lors d'une session extraordinaire du Conseil permanent de l'Organisation des États américains (OEA), à Washington.

La Commission a appelé le gouvernement à "trouver une solution constitutionnelle, démocratique et pacifique à cette crise des droits humains".

La vague de contestation, engagée pour dénoncer une réforme de la sécurité sociale qui a depuis été abandonnée, cible le chef de l'État Daniel Ortega et son épouse Rosario Murillo, vice-présidente, accusés de confisquer le pouvoir et de brider les libertés.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.