28/01/2021 17:11
Manchester United a été surpris chez lui, mercredi 27 janvier, par la lanterne rouge Sheffield United (2-1) et perd les commandes de la Premier League lors de cette 20e journée, marquée par les débuts timides du Chelsea de Tuchel (0-0 contre Wolverhampton).
>>Angleterre : Tuchel rebondit à Chelsea en quête de certitudes
>>Angleterre : Manchester City prend les commandes

Le milieu de terrain français, Paul Pogba, et l'attaquant uruguayen, Edinson Cavani, dépités après la défaite de Manchester United face à Sheffield United (2-1) en Premier League, le 27 janvier à Manchester.
Photo : AFP/VNA/CVN
Manchester United lâche les rênes :

Manchester United qui pleure, City qui rit grâce à cette défaite surprise contre Sheffield United (2-1) qui n'avait gagné qu'une seule de ses 19 rencontres jusque-là.

Avec ce revers plutôt humiliant, les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer se retrouvent un point derrière les Citizens, qui comptent, en outre, un match en retard à disputer.

United n'avait plus connu la défaite depuis 12 matches en Premier League mais il s'agit de son 4e revers de la saison, tous à domicile.

Solskjaer avait décidé de faire tourner un peu en laissant Edinson Cavani sur le banc pour titulariser Anthony Martial en pointe, alors que Alex Telles avait été préféré à Luke Shaw en latéral gauche et Axel Tuanzebe était dans l'axe aux côtés de Harry Maguire.

Habitué aux débuts de matches ratés, Manchester a semblé très poussif et s'est fait surprendre sur un corner et une sortie ratée de David De Gea au profit de Kean Bryan qui a marqué de la tête, avec l'aide du poteau (0-1, 23e).

Pas de quoi inquiéter une équipe qui a remporté 7 des 10 matches où elle s'est retrouvée menée.

Et c'est presque sans surprise qu'a été accueillie l'égalisation, également de la tête et sur corner, par Harry Maguire (1-1, 64e).

Mais les Red Devils ont été rattrapés par une certaine suffisance et sur un tir relativement anodin d'Ollie Burke, Tuanzebe a tendu la jambe et dévié le ballon qui a trompé De Gea, après avoir touché la transversale (1-2, 74e).

Une grosse déconvenue pour les Mancuniens avant de se déplacer ce week-end chez Arsenal, une des équipes en forme du championnat.

Un point c'est tout pour la première de Tuchel :

L'entraîneur de Chelsea, l'Allemand Thomas Tuchel, console son défenseur brésilien Thiago Silva, après le nul (0-0) concédé face à Wolverhampton, le 27 janvier à Londres.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour son premier match sous les ordres de Thomas Tuchel arrivé mardi 26 janvier, Chelsea n'a pu faire mieux que 0-0 contre Wolverhampton qui le laisse au 8e rang, à 5 longueurs des place qualificatives pour la Ligue des Champions.

Pour l'ex-entraîneur du PSG, ce premier contact avec l'équipe en compétition a été plutôt encourageant.

Il avait misé sur l'expérience en reléguant sur le banc les jeunes Reece James, Tammy Abraham et surtout Mason Mount pour leur préférer Cesar Azpilicueta, Olivier Giroud et Kaï Havertz.

Très actif sur le bord de la touche, donnant constamment des instructions, Tuchel a tenté d'imprimer sa marque à son équipe et notamment son goût immodéré pour la possession du ballon.

Mais face à des Wolves qui, depuis qu'ils ont battu les Blues (2-1) à l'aller, mi-décembre, n'avaient pris que 2 points en 6 matches, son équipe a eu du mal à se montrer dangereuse, même si Matteo Kovacic (83e) et Callum Hudson-Odoi (85e) auraient pu forcer la décision.

Les Londoniens ont cependant aussi frôlé la correctionnelle sur une percée de Pedro Neto toute en puissance, achevée par une louche astucieuse, qui a rebondi sur le haut de la transversale (71e).

Un moindre mal pour Tuchel qui sait cependant que les attentes sont élevées et l'impatience réelle.

Leicester s'accroche au podium :

En allant chercher un point précieux (1-1) chez Everton, un autre aspirant trouble-fête dans la course à la C1, Leicester a conforté sa place sur le podium.

Avec 39 points, Leicester (3e) compte 4 points d'avance sur West Ham (4e) et 5 sur Liverpool (5e) qui se déplace jeudi 28 janvier à Tottenham.

Les Toffees sont eux 7e avec 33 unités et peuvent regretter d'avoir laissé filer l'avantage que leur avait donné James Rodriguez d'une superbe frappe de 20 mètres (1-0, 30e).

Un nul d'autant plus frustrant que l'égalisation de Youri Tielemans, à la 67e minute, est entachée d'une faute de main - une de plus - de Jordan Pickford (1-1).

Les Foxes ont cependant bien mérité ce point, étant l'équipe la plus dangereuse, et confirment qu'ils sont des candidats sérieux au top 4.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.