14/12/2019 17:37
Florent Manaudou a remporté le titre de champion de France du 50 m en petit bassin, en signant un chrono dans les eaux de sa meilleure performance depuis son retour à la compétition, vendredi 13 décembre à Angers.
>>Euro de natation en petit bassin : Manaudou rattrapé par la tension
>>Euro de natation en petit bassin : Manaudou goûte à l'eau, Hénique à l'or

Florent Manaudou prêt à en découdre sur 50 m.
Photo : AFP/VNA/CVN

En 20 sec 64, un temps du niveau de sa meilleure performance (20.57) depuis son retour dans les bassins en avril, démontre la régularité dont fait preuve le membre du cercle des nageurs de Marseille.

Dans un 50 mètres sans prendre la moindre respiration, il devance largement ses poursuivants, Maxime Grousset et Clément Mignon, respectivement repoussés à 58 et 81 centièmes.

"Je ne m'attendais pas à nager aussi vite, c'est bien. Il me manque encore quelques trucs pour accrocher un temps encore meilleur, un petit peu de maîtrise. Mais c'est pas mal en 6 mois", s'est réjoui Manaudou qui avait décroché la médaille d'argent aux championnats d'Europe en petit bassin à Glasgow (Écosse) la semaine dernière en 20 sec 66.

Après une interruption de deux ans et demi, pour s'adonner au handball notamment, Manaudou, qui vient de fêter ses 29 ans, a pour ambition de reconquérir l'or olympique du 50m l'été prochain aux JO de Tokyo, lui qui avait été sacré sur l'aller simple en 2012 à Londres.

Sur le 200 mètres, Charlotte Bonnet a pris sa revanche sur Marie Wattel qui l'avait battue jeudi 12 décembre sur le 100 m. Bonnet a nagé en 01:52.81 et a largement devancé Wattel de plus de deux secondes. "C'est un temps correct malgré mes manques de repères cette année. Je suis très contente", s'est réjouie Charlotte Bonnet après la course.

Marie Wattel s'était distinguée un peu plus tôt en remportant le 50 m papillon en battant la championne d'Europe à Glasgow, Mélanie Henique.

En 25 sec 21, Wattel a devancé Henique qui a nagé en 25.24, loin de ses 24.56 de Glasgow. "Le corps a besoin de récupérer", a reconnu Henique après la course.

Fantine Lesaffre, médaillée de bronze sur le 400 m 4 nages des championnats du monde en 2018 à Hangzhou (Chine) et grande favorite de la course, a déçu en 4 min 29 sec 89 centièmes et a été battue par Lara Grangeon (4:29.60).

Matthias Marseau a remporté son premier titre de champion de France sur 200 mètres papillon en 1:56.38, en coiffant sur le poteau Thibaut Mary dans le dernier 50 mètres.


Les principaux résultats :

. 50m messieurs

1. Florent Manaudou 20.64

2. Maxime Grousset 21.22

3. Clément Migon 21.45

. 50m papillon dames

1. Marie Wattel 25.16

2. Mélanie Henique 25.24

3. Naële Portecop 25.99

. 200m papillon messieurs

1. Matthias Marsau 01:56.38

2. Thibault Mary 01:56.98

3. Arthur Cachot 01.57.29

. 400m 4 nages

1. Lara Grangeon 04:29.60

2. Fantine Lesaffre 04:29.89

3. Krystyna Panchishko (UKR) 04:43.29

. 100 m dos messieurs

1. Yohann Ndoye Brouard 50.72

2. Mewen Tomac 51.41

3. Paul-Gabriel Bedel 51.57

. 100 m brasse dames

1. Cyrielle Duhamel 01:06.63

2. Fanny Deberghes 01:06.72

3. Solène Gallego 01:07.66

. 200 m brasse messieurs

1. Antoine Viquerat 02:06.33

2. Thibaut Capitaine 02:06.59

3. Jean Dencausse 02:06.71

. 200 m dames

1. Charlotte Bonnet 01:52.81

2. Marie Wattel 01:54.86

3. Anna Egorova 01:56.18

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Hô Chi Minh-Ville vise les 10 millions de touristes étrangers La mégapole du Sud ambitionne d’accueillir 10 millions de touristes étrangers et 35 millions de touristes vietnamiens en 2020, pour un chiffre d’affaires de 165.000 milliards de dôngs.