27/05/2021 13:28
Le président de transition malien Bah N'Daw et son Premier ministre Moctar Ouane, arrêtés par les militaires depuis lundi 24 mai suite à la formation d'un nouveau gouvernement de transition, ont démissionné, a confirmé mercredi 26 mai soir le conseiller spécial du vice-président de transition lors d'un point de presse.
>>Guterres suit de près la situation au Mali et appelle à la libération des dirigeants civils
>>Mali : le président Bah N'Daw et son Premier ministre conduits manu militari à Kati

Le président de transition Bah Ndaw lors de sa prise de fonctions à Bamako, le 25 septembre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le président de transition, Bah N'Daw, a démissionné de toutes ses charges avec toutes les conséquences de droit. Tout comme le chef du gouvernement", a déclaré le commandant Baba Cissé, conseiller spécial du colonel Assimi Goïta, vice-président de transition malien et président de l'ex-Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Le commandant Cissé a précisé que MM. N'Daw et Ouane ont présenté leurs démissions en présence de Goodluck Jonathan, médiateur de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Il a justifié l'arrestation de Bah N'Daw et Moctar Ouane par "des différends profonds tant sur la forme que sur le fond par rapport au fonctionnement de la transition".

"Après la démission du président de transition et de son Premier ministre, les personnes détenues vont recouvrer leurs libertés. Cela se fera de façon graduelle pour d'évidentes raisons de sécurité", a fait savoir le commandant Cissé lors de sa conférence de presse de "clarification".

Selon des sources concordantes, M. Jonathan a eu une rencontre avec le vice-président de transition Assimi Goïta qui lui aurait annoncé sa décision de diriger désormais la transition avec un Premier ministre proposé par le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques du Mali (M5-RFP).

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.