25/05/2021 11:14
Le président de transition malien Bah N'Daw et son Premier ministre Moctar Ouane ont été conduits manu militari à Kati après l'annonce de la composition du nouveau gouvernement en début d'après-midi de ce lundi 24 mai, ont rapporté des médias locaux citant des sources concordantes.
>>Mali : le président du CNSP réclame la levée des sanctions ouest-africaines
>>Mali : les militaires de la junte acclamés par la foule à Bamako

Bah N'Daw prête serment en tant que président de transition à Bamako, la capitale du Mali, le 25 septembre 2020.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Selon les médias locaux, cet acte pourrait être dû au mécontentement de l'ex-Comité national pour le salut du peuple (CNSP) suite à l'éviction de deux de ses éléments influents remplacés dans la nouvelle équipe formée par Moctar Ouane.

Il s'agit des colonels Sadio Camara, ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, et Modibo Koné, ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Ils ont été remplacés dans le nouveau gouvernement par respectivement le général de brigade Souleymane Doucouré et le général de division Mamadou Lamine Ballo.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.