25/05/2021 11:14
Le président de transition malien Bah N'Daw et son Premier ministre Moctar Ouane ont été conduits manu militari à Kati après l'annonce de la composition du nouveau gouvernement en début d'après-midi de ce lundi 24 mai, ont rapporté des médias locaux citant des sources concordantes.
>>Mali : le président du CNSP réclame la levée des sanctions ouest-africaines
>>Mali : les militaires de la junte acclamés par la foule à Bamako

Bah N'Daw prête serment en tant que président de transition à Bamako, la capitale du Mali, le 25 septembre 2020.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Selon les médias locaux, cet acte pourrait être dû au mécontentement de l'ex-Comité national pour le salut du peuple (CNSP) suite à l'éviction de deux de ses éléments influents remplacés dans la nouvelle équipe formée par Moctar Ouane.

Il s'agit des colonels Sadio Camara, ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants, et Modibo Koné, ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile.

Ils ont été remplacés dans le nouveau gouvernement par respectivement le général de brigade Souleymane Doucouré et le général de division Mamadou Lamine Ballo.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.