03/03/2020 18:30
Malgré les impacts que l'épidémie de COVID-19 ne manquera pas d’avoir sur son économie, le Vietnam estime pouvoir maintenir l’objectif de croissance pour 2020. Le gouvernement est à pied d’œuvre pour éradiquer l’épidémie et limiter les conséquences de la crise.

>>COVID-2019 : alliance pour relancer le tourisme
 

Cette année, les investissements étrangers au Vietnam s’annoncent abondants. Photo : VNA/CVN


Estimant que la crise du coronavirus aura un impact significatif sur l’économie mondiale, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont revu à la baisse la croissance de nombreuses économies, dont des partenaires importants du Vietnam.

Réaction du gouvernement

De son côté, le gouvernement vietnamien n’a pas estimé devoir réajuster les objectifs de croissance fixés pour 2020. Lors de la réunion mensuelle du gouvernement, le 5 février, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est déclaré confiant. Il a demandé aux ministères de mettre en place tous les dispositifs pour limiter les risques sur la croissance et maintenir l’économie à flot.

"Nos équipes de réponse rapide ont réussi à neutraliser la propagation du nouveau coronavirus. Nous devons réagir aussi rapidement et de manière aussi efficace pour compenser les pertes financières et relancer notre économie. Nous devons nous adapter immédiatement et prendre toutes les mesures pour limiter les effets sur notre économie", a souligné le chef du gouvernement.

Le 25 février, Nguyên Xuân Phuc a demandé aux experts du Conseil national des politiques financières et monétaires de réfléchir aux moyens de lutter contre les risques d’une récession économique. Il a rappelé que la mission du gouvernement est double : lutter contre le COVID-19 et maintenir le développement économique.  Dans cet objectif, chaque province est tenue de mettre en place une stratégie tenant compte des spécificités locales.

Nguyên Xuân Phuc a déclaré : "Malgré la difficulté de la situation, le gouvernement se doit de maîtriser l’inflation et de stabiliser la macroéconomie. Il est également nécessaire de maintenir un même rythme de production pour éviter tous risques de pénurie des produits de première nécessité. Le gouvernement doit mettre en place des politiques financières et monétaires favorables à la population et aux entreprises. Il est important de trouver de nouveaux marchés pour dynamiser l’exportation. Cette année, les investissements étrangers au Vietnam s’annoncent abondants. Il est nécessaire d’offrir un environnement d’affaires attractif, transparent et fiable aux investisseurs".

Ces mesures, qui devraient permettre de réaliser les objectifs fixés pour 2020,  ont été dictées le 30 décembre dernier par le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam et président de la République, Nguyên Phu Trong, lors d’une réunion organisée avec les dirigeants des localités du pays.

Transformer les obstacles en opportunités

Chaque ministère doit élaborer une stratégie permettant de réduire les impacts de l’épidémie sur la croissance du pays.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a évalué les conditions de production dans le pays et les besoins des marchés étrangers afin de déterminer les produits qui seront destinés à l’exportation.

Le ministère du Plan et de l’Investissement s’est engagé à accélérer le décaissement des fonds d’investissement publics.

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural propose de conquérir des parts du marché domestique et de diversifier les débouchés d’exportation.

"Nous suggérons aux entreprises de se concentrer sur la transformation des produits bruts pour conquérir le marché domestique. Nous avons multiplié les promotions commerciales pour faire connaître nos produits à l’étranger et nous soustraire à la dépendance de la Chine.  Nous menons des études pour adapter nos produits aux exigences des différents marchés", 
a affirmé le vice-ministre Phùng Duc Tiên.


Le gouvernement vietnamien se prépare à combattre, dans la durée, les impacts du Covid-19. Il entend maintenir un état de vigilance maximale contre le nouveau coronavirus et relancer la production domestique.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.