25/09/2018 11:22
Coup de théâtre aux Maldives: l'homme fort du pays Abdulla Yameen a reconnu lundi 24 septembre sa défaite surprise à l'élection présidentielle face au candidat de la coalition d'opposition Ibrahim Mohamed Solih.
>>Maldives/présidentielle: le candidat de l'opposition revendique la victoire
>>ONU : Guterres demande au gouvernement des Maldives de lever l'état d'urgence

Le président de la République des Maldives, Abdulla Yameen.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Les citoyens des Maldives ont décidé de ce qu'ils souhaitent. J'ai accepté les résultats d'hier", a déclaré Abdulla Yameen.

Lors d'une allocution télévisée survenant après une nuit de suspens, M. Yameen, 59 ans, a indiqué avoir rencontré et félicité son rival. "J'assurerai une transition en douceur", a ajouté le président maldivien qui quittera son poste le 17 novembre au terme de son mandat.

Contre toute attente, le challenger Ibrahim Mohamed Solih, peu connu des électeurs, a obtenu dimanche 58,3% des voix, selon des résultats provisoires de la commission électorale maldivienne. Les résultats officiels finaux pourraient se faire attendre jusqu'à une semaine.

Le scrutin a suscité une mobilisation massive parmi les 262.000 électeurs maldiviens (sur plus de 340.000 habitants). Ils ont formé de longues queues devant les bureaux de vote. Pour cette troisième élection présidentielle de l'histoire des Maldives, le taux de participation s'est établi à 89,2%.

"Après quatre heures de transport (en voiture, en avion et en bus) et trois heures d'attente dans une file (en partie sous le soleil de l'après-midi), je suis juste si fière que tant d'entre nous aient sacrifié tout ce temps, cet argent et cette énergie pour voter"
, a écrit sur Twitter Naazi, une électrice.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.